Pérou 2019

Les Iles Salomon entrent dans l'histoire

(FIFA.com)
Solomon Islands celebrate qualifying for the FIFA U-17 World Cup Peru 2019
  • La phase finale U-16 océanienne marquée par la première qualification des Iles Salomon pour une Coupe du Monde
  • La Nouvelle-Zélande participera quant à elle pour la neuvième fois à la Coupe du Monde U-17
  • Le tournoi continental a été placé sous le signe d'un soutien incroyable pour les hôtes de la compétition

Elle l'ont longtemps attendu, mais c'est chose faite : les Îles Salomon ont enfin un exploit à savourer. Pour sa 33ème tentative de qualification pour un tournoi de la FIFA en football à onze, la nation mélanésienne est parvenue à ses fins se qualifiant pour la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Pérou 2019.

L'autre représentant de l'OFC à Pérou 2019 sera la Nouvelle-Zélande, qui a parfaitement rebondi après une lourde défaite en phase de groupes. Ce 22 septembre, les Kiwis se sont adjugés une septième couronne continentale consécutive après avoir battu les Îles Salomon aux tirs au but (5-4), au terme d'une finale somme toute passionnante.

Si ce sont les Néo-zélandais qui ajoutent un nouveau trophée océanien à une vitrine déjà copieusement garnie, ce tournoi restera longtemps gravé dans les mémoires comme un moment marquant pour les Salomons.

Les Mélanésiens ont déjà disputé la Coupe du Monde de la FIFA, avec des résultats honorables à la clé, dans les disciplines du Beach Soccer et du Futsal. Ils avaient également atteint la finale de la Coupe des Nations de l'OFC en 2004, où ils s'étaient inclinés devant une équipe d'Australie constellée de joueurs talentueux.

Mais jamais les Iles Salomon n'avaient réussi à se qualifier pour la phase finale d'une Coupe du Monde de la FIFA dans le football traditionnel, c'est-à-dire à onze. Cela a changé le 19 septembre 2018.

Cerise sur le gâteau : c'est à la maison que l'exploit a été réalisé. Des milliers de personnes étaient donc sur place pour assister à cette entrée dans l'histoire du football salomonais. Le match se jouait un mercredi matin, ce qui témoigne de la ferveur qui règne au niveau local pour le ballon rond.

Cette qualification pour la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, qui réunira 24 nations, les Îles Salomon l'ont conquise avec la manière. En phase de groupes, les Salomonais ont même infligé un cinglant 5-0 à la Nouvelle-Zélande, pour terminer premier de leur poule avec 15 buts marqués et aucun encaissé.

L'attaquant Raphael Le'ai, qui est déjà une star du futsal, a sans aucun doute fait la une de l'actualité, au même titre que son coéquipier Charles Mani. Les deux hommes ont marqué les trois buts de la demi-finale contre les Fidji (3-1), victoire synonyme de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA.

La Nouvelle-Zélande, pour sa part, a vécu un tournoi éprouvant. Après s'être remis de la débâcle contre les Îles Salomon – une défaite record pour une équipe néo-zélandaise face à une nation du Pacifique, toutes catégories d'âge confondues –, les Kiwis se sont imposés 4-3 face à la Papouasie-Nouvelle-Guinée, après avoir étaient menés au score.

Par comparaison, les Néo-Zélandais ont connu une demi-finale beaucoup moins compliquée, avec un net succès 4-1 contre Tahiti. Ils ont ensuite défié la chaleur, la foule et la formidable ligne d'attaque salomonaise pour défendre leur titre continental. Les hôtes de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Nouvelle-Zélande 1999 participeront donc l'an prochain à leur neuvième édition de la compétition.

Entendu…
"Nous attendions ce moment depuis si longtemps. C'est un jour que tout un pays attend depuis tellement de temps. Nous sommes qualifiés pour la Coupe du Monde." L'entraîneur des Iles Salomon, Stanley Waita, très ému après la qualification historique.

"Une première Coupe du Monde de la FIFA – c'est une prouesse magnifique pour cette jeune sélection composée de joueurs incroyablement doués. La manière dont cette équipe a terminé sa campagne, en poussant le septuple vainqueur de l'épreuve dans ses derniers retranchements, a été proprement impressionnant à voir." Lambert Maltock, Président de l'OFC, au sujet des Iles Salomon.

"C'est un endroit incroyable pour jouer au football et les garçons ont beaucoup appris et emmagasiné pas mal de vécu. Le fait que le résultat soit au bout va beaucoup nous aider à travailler et à progresser pour la Coupe du Monde de l'an prochain." L'entraîneur de la Nouvelle-Zélande, Jose Manuel Figueira.

Les résultats
Vainqueur : Nouvelle-Zélande
Deuxième : Iles Salomon
Demi-finalistes : Tahiti, Fidji
Ballon d'Or : Raphael Le'ai (Iles Salomon)
Soulier d'Or : Raphael Le'ai (Iles Salomon) – 8 buts
Gant d'Or : Alex Paulsen (Nouvelle-Zélande)

Articles recommandés

Coupe du Monde U-17 de la FIFA

Historique pour les Salomon, classique pour les Kiwis

19 sept. 2018

Coupe du Monde U-17 de la FIFA

Inde 2017 : Nouvelle-Zélande 1:1 Turquie en vidéo

06 oct. 2017

Coupe du Monde de Futsal de la FIFA

Thaïlande 2012 : Victoire historique des îles Salo...

02 oct. 2013