Suivez nous sur
Prix FIFA pour la Diversité

Les finalistes de l'édition 2019 révélés

(FIFA.com)
FIFA Diversity Award.
© FIFA.com

La FIFA est très heureuse de dévoiler les trois finalistes du Prix FIFA pour la Diversité 2019. Grâce à leurs projets communautaires, les associations Fútbol Más Foundation, PlayOnside et Watoto Wasoka ont toutes défendu la diversité, combattu la discrimination et promu l’intégration à travers le football.

"Le Prix FIFA pour la Diversité, qui sera remis pour la quatrième fois cette année, continue d’être une plateforme pour présenter, reconnaître et célébrer un large éventail d’organisations qui défendent la diversité et la lutte contre la discrimination à travers le football", a déclaré Federico Addiechi, chef du département Développement durable et Diversité de la FIFA. "Nous sommes fiers de compter des finalistes aussi exemplaires pour partager leurs meilleures pratiques et leur engagement dans ce domaine, et nous sommes ravis de soutenir, d’honorer et de souligner le formidable travail qu’ils accomplissent."

Le lauréat du prix 2019 sera dévoilé lors d’une cérémonie spéciale tenue à Milan le dimanche 22 septembre prochain. Cet événement comprendra notamment une intervention de la Secrétaire Générale de la FIFA, Fatma Samoura, une discussion sur l’impact de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™ avec Laura Georges, secrétaire générale de la Fédération Française de Football, ainsi que des discussions de groupe avec les finalistes et d’autres experts du domaine de la diversité.

Informations supplémentaires sur les finalistes (par ordre alphabétique) :

Fútbol Más Fondation (Chili, Équateur, France, Haïti, Kenya, Mexique, Paraguay et Pérou)
Fútbol Más Fondation est une association à but non lucratif fondée en 2008 qui utilise le football comme outil de développement de la force intérieure des jeunes et de l’autonomisation de la jeunesse et des communautés. À travers le football, l’association travaille au renforcement des compétences psychosociales des enfants et des adolescents en situation de vulnérabilité sociale, et ce afin de mieux les connecter à leur communauté. L’objectif est ainsi d’assurer la promotion de l’intégration et de la diversité en véhiculant une solidarité et une cohésion sans aucune discrimination.

PlayOnside (Thailand/Myanmar)
Fondé en 2013, PlayOnside utilise le football comme un outil pour remettre en cause les préjugés d’ordre sexuel et promouvoir l’intégration sociale entre les migrants et les réfugiés à la frontière entre la Thaïlande et le Myanmar. Dans une région au sein de laquelle vivent plus de 200 000 enfants myanmarais déplacés, l’association rassemble les migrants et les réfugiés de toutes les ethnies, de toutes les cultures et de toutes les origines religieuses et socio-économiques. Enfin, PlayOnside promeut l’intégration des réfugiés à travers un dialogue et des échanges renforcés avec la communauté thaïlandaise locale.

Watoto Wasoka (Ouganda)
Depuis 2009, l’association Watoto Wasoka utilise le football pour venir en aide aux enfants des rues, pour fournir aux enfants des bidonvilles de Kampala un accès au système éducatif et pour les aider à mieux s’intégrer au sein de leur communauté. Afin de promouvoir l’inclusion de ces enfants dans la communauté, Watoto Wasoka sensibilise cette dernière à la situation des enfants des rues et des enfants des bidonvilles.

Le lauréat du prix sera désigné par un jury composé de onze personnalités du monde du football ou engagées dans la promotion de la diversité dans le sport, dont un représentant de l’association kenyane Horn of Africa Development Initiative, récipiendaire de la distinction l’an dernier. Le jury du Prix FIFA pour la Diversité 2019 est composé des personnes suivantes :

  • Fatuma Abdulkadir Adan (fondatrice et directrice exécutive de l’organisation kenyane Horn of Africa Development Initiative, lauréate du Prix FIFA pour la Diversité 2018)
  • Ryan Atkin (arbitre anglais et directeur de l’arbitrage pour l’Europe au sein de l’International Gay & Lesbian Football Association – IGLFA)
  • Jefinho (international brésilien de cécifoot)
  • María Sol Muñoz (membre du Conseil de la FIFA)
  • Lydia Nsekera (membre du Conseil de la FIFA)
  • Alexandra Haas Paciuc (présidente du Conseil national mexicain de prévention de la discrimination – CONAPRED)
  • Khalida Popal (FIFA Legend, ancienne internationale afghane, activiste pour l’égalité des sexes)
  • Jaiyah Saelua (international des Samoa américaines)
  • Clarence Seedorf (FIFA Legend, quadruple vainqueur de la Ligue des Champions de l’UEFA, ancien international néerlandais)
  • Tokyo Sexwale (activiste anti-apartheid)
  • Abby Wambach (vainqueur de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™, ancienne internationale américaine)

Les trois finalistes ont été sélectionnés par le jury parmi une présélection de six candidats, qui comprenait également :

Documents connexes

Articles recommandés