The Best FIFA Football Awards™

The Best FIFA Football Awards™

Lundi 23 septembre 2019, Milan

The Best FIFA Football Awards

Ellis, le bouquet en finale 

Coach of the USA, Jill Ellis of the USA poses with the Women's World Cup trophy
© Getty Images

Candidate au titre The Best – Entraîneur de la FIFA pour le football féminin, Jill Ellis a vécu une saison 2018/19 extraordinaire, marquée par un sacre très attendu en finale de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ en France. Revenons ensemble sur le match qui restera comme le point d’orgue de cet excellent parcours : États-Unis 2-0 Pays-Bas. En finale de France 2019, Ellis a su trouver la bonne formule pour contrer les Oranjeleeuwinnen, qui comptaient pourtant dans leurs rangs quelques attaquantes de renom.

La tactique

Pendant la majeure partie de la compétition, Jill Ellis s’est appuyée sur son 4-3-3 favori. En finale, la technicienne d’origine anglaise a fait le choix de la stabilité, notamment sur le plan défensif. Alyssa Naeher a donc conservé sa place dans le but, derrière Kelley O'Hara, Abby Dahlkemper, Becky Sauerbrunn et Crystal Dunn (de droite à gauche).

Au milieu de terrain, Julie Ertz, Sam Mewis et Rose Lavelle ont dominé les débats, comme à leur habitude. En bonne sentinelle, Ertz s’est évertuée à protéger sa défense et à transmettre rapidement le ballon à Mewis et Lavelle, qui ont ainsi pu dicter le rythme de la partie. Pour sa part, Lavelle a fait apprécier son dynamisme, sa créativité et son énergie. Ses appels et ses courses lui ont régulièrement permis d’attirer à elle ou de dribbler les défenseuses néerlandaises.

Devant, Megan Rapinoe, Ballon d’Or adidas et Soulier d’Or adidas du tournoi, a exploité au mieux les espaces sur le flanc gauche, imitée de l’autre côté du terrain par Tobin Heath. En écartant le jeu au maximum, les ailières américaines ont permis à Lavelle de se projeter vers l’avant. Enfin, Alex Morgan a une nouvelle fois fait étalage de ses qualités à la pointe de l’attaque.

Le résultat

Les montées des latérales, la complémentarité des milieux de terrain et l’explosivité des attaquantes ont eu raison du jeu de passes des Néerlandaises. Sari van Veenendaal, Gant d’Or adidas du tournoi, a plusieurs fois repoussé l’échéance en première mi-temps, mais Morgan a fini par obtenir un penalty que Rapinoe s’est chargée de transformer à la 61ème minute pour donner l’avantage aux Stars and Stripes.

Huit minutes plus tard, Mewis trouvait Lavelle totalement démarquée, grâce aux espaces libérés par les ailières américaines. Une fois arrivée dans la surface de réparation, la jeune Américaine s’est débarrassée de Stefanie van der Gragt, avant de placer une frappe à ras de terre dans le petit filet droit, hors de portée de van Veenendaal.

Tout au long de la partie, les Néerlandaises Jackie Groenen et Sherida Spitse ont énormément souffert face au pressing de Lavelle. En brisant la relation entre les deux récupératrices et Danielle van de Donk, Ellis a trouvé le moyen de sevrer de ballons les buteuses Vivianne Miedema et Lieke Martens. La capacité des Américaines à se projeter très vite vers l’avant a contraint les Oranjeleeuwinnen à la prudence, alors même qu'elles couraient après le score. Il n’en fallait pas davantage pour que les championnes du monde s’imposent 2-0.

La réaction

"Le football féminin progresse à toute vitesse. Cette victoire n’avait rien d’évident. Les deux équipes ont dû se mesurer à des adversaires de classe mondiale pour en arriver là. Que ce soit en termes de parcours ou de niveau, cette Coupe du Monde a représenté un vrai défi."

"En 2016, j’ai compris qu’il me fallait déconstruire et reconstruire cette équipe. Ça n’a pas été facile. Mais nous sommes là aujourd’hui et notre travail est récompensé. Les spectateurs ne voient qu’un dixième de ce que nous faisons. Félicitations aux Néerlandaises ! Elles forment une grande équipe et ce soir, elles nous ont donné énormément de fil à retordre."

Jill Ellis, sélectionneuse des États-Unis

Head coach Jill Ellis of the USA celebrates with the FIFA Women's World Cup Trophy
© Getty Images

Explorer le sujet

Articles recommandés

 A detail view of a FIFA Best Award Trophy during The Best 

The Best FIFA Football Awards

The Best : les finalistes dévoilés à Milan

02 sept. 2019

The Best 2019 : Annonce des finalistes

The Best FIFA Football Awards™

The Best 2019 : Annonce des finalistes

28 août 2019

Huddersfield Town v Liverpool - Pre-Season Friendly

The Best FIFA Football Awards

Klopp comme un frère pour Wagner

22 août 2019

Virgil van Dijk

The Best FIFA Football Awards

Van Dijk, la construction d'un mur infranchissable

27 août 2019

Montage of Lionel Messi celebration after scoring his third goal against Betis,

Prix Puskás de la FIFA

Messi met tout le monde d'accord... et debout

27 août 2019

Daniel Zsori (courtesy @zsoridani7)

The Best FIFA Football Awards

Zsori, un but fantastique pour des débuts historiques

24 août 2019