The Best FIFA Football Awards™

Lundi 23 septembre 2019, Milan

Prix Puskás de la FIFA

Le Prix Puskás de la FIFA en chiffres

© FIFA.com
103

103 kilomètres heure : c'est la vitesse de la frappe de Cristiano Ronaldo qui a terminé dans les filets de Porto, vitesse la plus élevée pour un vainqueur du Prix Puskás de la FIFA. À l'époque, le joueur de Manchester United avait déclenché son tir à 36,2 mètres du but adverse, ce qui constitue un autre record pour un vainqueur du Prix Puskás de la FIFA.

33

33 pour cent des buts qui ont permis à leur auteur de remporter le Prix Puskás de la FIFA ont été inscrits depuis l'intérieur de la surface de réparation. Neymar avait notamment remporté la récompense en inscrivant un but après avoir dribblé six joueurs de Flamengo. C'est de l'intérieur de la surface également que Wendell Lira avait trouvé le chemin des filets sur un incroyable ciseau retourné et qu'Olivier Giroud avait réussi son but d'anthologie en reprenant le ballon du talon et en vol plané.

19

19 ans et 172 jours : c'est l'âge qui fait de Neymar le plus jeune vainqueur du Prix Puskás de la FIFA. S'il remporte le prix cette année, Riley McGree - grâce à sa reprise du talon alors que le ballon était derrière lui - manquerait de battre le record du Brésilien de quatre jours. Zlatan Ibrahimovic, à 31 ans et un mois, est le joueur le plus âgé, mais il perdra cette distinction si Cristiano Ronaldo ou Ricardo Quaresma viennent à l'emporter cette année.

Lire également

Prix Puskás : Votez maintenant !
12

12 des nominés pour le Prix Puskás de la FIFA ont inscrit leur but en Ligue des champions de l'UEFA. La deuxième compétition la plus prolifique en la matière est la Coupe du Monde de la FIFA™, avec neuf réalisations. Suivent La Liga espagnole et la Premier League anglaise, avec cinq buts nominés chacune.

10

10 des 100 nominations pour le Prix Puskás de la FIFA sont allées à l'Argentine, 10 également au Brésil. Lionel Messi a déjà été nominé six fois pour l'Argentine, et ses compatriotes Lisandro Lopez, Daniel Luduena, Carlos Tevez et Alejandro Camargo une fois chacun. Côté brésilien, Neymar a été nominé à cinq reprises, tandis que Grafite, Nilmar, Camilo Sanvezzo, Wendell Lira et Marlone comptabilisent une nomination chacun. Au classement des nations qui comptent le plus grand nombre de nominations, on trouve ensuite la France (8), l'Espagne (6) et le Mexique (5). L'Allemagne ne compte aucune nomination.

8

8 des 9 buts vainqueurs du Prix Puskás de la FIFA ont aidé l'équipe qui l'a marqué à remporter la victoire. La seule exception est le but de Neymar, en 2011 pour Santos. C'était le but du 3-0 mais de façon assez incroyable, Santos a trouvé le moyen de s'incliner 4-5 contre Flamengo, grâce notamment à un triplé de Ronaldinho.

8

8 années successives ont connu une femme nominée pour le Prix Puskás de la FIFA : Kumi Yokoyama (2010), Heather O'Reilly (2011), Olivia Jimenez (2012), Louisa Necib et Lisa De Vanna (toutes les deux en 2013), Stephanie Roche (2014), Carli Lloyd (2015), Daniuska Rodriguez (2016) et Deyna Castellanos (2017). Parmi elles, Roche a été la plus proche de remporter le prix, terminant deuxième grâce à son bijou de but en trois touches de balle, derrière la frappe parfaite signée James Rodriguez.

6

6 nominations pour le Prix Puskás de la FIFA : c'est le record détenu par Lionel Messi. La Pulga a été nominée pour des buts tous plus magnifiques les uns que les autres contre Valence en 2010, Arsenal en 2011, le Brésil en 2012, l'Athletic Bilbao en 2015, les États-Unis en 2016 et le Nigeria en 2018. Cependant, il n'a jamais remporté la récompense. Neymar (cinq) et Zlatan Ibrahimovic (trois) sont les seuls autres joueurs comptant plus de deux nominations. Par ailleurs, ils ont tous les deux déjà remporté le Prix Puskás de la FIFA.

6

6 des 9 buts vainqueurs du Prix Puskás de la FIFA ont été inscrits sur une seule touche de balle. Il s'agit des buts inscrits par Hamit Altintop, Miroslav Stoch, Zlatan Ibrahimovic, Wendell Lira, Faiz Subri et Olivier Giroud. Cristiano Ronaldo a touché la balle trois fois, James Rodriguez deux (contrôle de la poitrine et volée) et Neymar six, puis un une-deux, puis encore cinq touches avant de concrétiser.

5

5 vainqueurs consécutifs du Prix Puskás de la FIFA étaient droitiers jusqu'au but de James Rodriguez d'une volée du pied gauche contre l'Uruguay. Olivier Giroud, en 2017, a lui aussi marqué du pied gauche.

4

4 nominés pour le Prix Puskás de la FIFA : c'est ce que la Ligue des champions de l'UEFA 2008/09 et la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ ont produit, ce qui représente le record pour une seule édition d'un tournoi. Emmanuel Adebayor, Cristiano Ronaldo, Michael Essien et Andres Iniesta ont été buteurs en Ligue des champions (Essien et Iniesta marquant dans le même match, fait unique dans toute l'histoire du Prix Puskás de la FIFA), tandis que Ricardo Quaresma, Lionel Messi, Benjamin Pavard, Denis Cheryshev l'ont été à Russie 2018.

1

1 des 100 nominés pour le Prix Puskás de la FIFA est un gardien. Il s'agit d'Oscarine Masuluke, qui avait marqué en toute fin de partie pour le compte de Baroka contre les Orlando Pirates un but qui lui avait permis de finir deuxième derrière Olivier Giroud en 2017. La seule tête nominée pour un Prix Puskás de la FIFA a été le fait de Robin van Persie, pour son incroyable tête plongeante contre l'Espagne à Brésil 2014.

Explorer le sujet

Articles recommandés

The Best FIFA Football Awards™

Prix Puskas 2018 : les nominés !

03 sept. 2018

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

HYUNDAI Anatomie d'un but - JAMES RODRIGUEZ (COL) ...

02 mars 2018

Prix Puskás de la FIFA

Salah vole sur son aile

14 sept. 2018

Prix Puskás de la FIFA

Quaresma expert en "exter"

13 sept. 2018

Prix Puskás de la FIFA

Pavard, l’œuvre d’art venue de nulle part

12 sept. 2018

Prix Puskás de la FIFA

Messi contrôle le destin argentin

11 sept. 2018

Prix Puskás de la FIFA

Ciseau tranchant pour De Arrascaeta

09 sept. 2018

Prix Puskás de la FIFA

Cristiano plane sur Turin

08 sept. 2018

Prix Puskás de la FIFA

McGree, le miracle du scorpion

10 sept. 2018

Prix Puskás de la FIFA

Christodoulopoulos, coup franc et coup de maître

07 sept. 2018

Prix Puskás de la FIFA

Cheryshev plonge la Russie en plein rêve

05 sept. 2018

Prix Puskás de la FIFA

Bale, un bijou tombé du ciel

05 sept. 2018