The Best FIFA Football Awards™

The Best FIFA Football Awards™

Lundi 23 septembre 2019, Milan

The Best FIFA Football Awards

LeBlanc : "Le football féminin donne naissance à de nouvelles stars"

FIFA Heroes Portrait Session - Karine LeBlanc
© Getty Images
  • Karina LeBlanc a disputé plus de 100 matches avec le Canada
  • Elle est désormais directrice du football féminin de la Concacaf
  • "Je pense que c’est le meilleur poste sur le terrain", affirme l'ancienne gardienne

Grâce à des personnalités positives comme Karina LeBlanc, le football féminin progresse aujourd’hui à une vitesse folle. L’ancienne gardienne de but a mené une carrière riche en succès, en club comme en sélection. Si la jeune retraitée a aujourd'hui raccroché les crampons, sa mission au service du développement du football féminin n’est pas terminée pour autant.

Elle occupe désormais le poste de directrice du football féminin de la Concacaf, en marge d’autres rôles comme celui de FIFA Legend. Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, elle encourage les jeunes filles et les femmes à s’impliquer davantage dans le football.

Parallèlement, la FIFA a annoncé que deux nouveaux prix seraient remis lors de la cérémonie des The Best – FIFA Football Awards 2019, le 23 septembre à Milan : celui de l’équipe-type féminine de l’année et le titre de The Best – Gardienne de la FIFA. Cette nouvelle a évidemment fait réagir la Canadienne.

FIFA.com a rencontré Karina LeBlanc pour évoquer avec elle ces nouvelles récompenses pour le football féminin et les autres aspects du rôle de gardienne de but.

Karina, que représentent ces nouveaux prix pour le football féminin ?
La discipline poursuit son évolution. C’est très important. Ça ne va pas être évident de choisir l’équipe-type de l’année car je pense que la prochaine Coupe du Monde va réunir beaucoup d’immenses talents. J’ai particulièrement hâte de découvrir le nom de la lauréate du premier The Best – Gardienne de la FIFA. Je ne suis pas très objective, mais je pense que c’est le meilleur poste sur le terrain ! Globalement, je crois que ces mesures témoignent des orientations que nous avons prises et de l’intérêt que porte la FIFA à cette discipline. Cette annonce va sans doute susciter énormément d’enthousiasme chez les supporters... et chez les joueuses.

Quand vous étiez plus jeune, auriez-vous aimé voir des femmes recevoir de telles récompenses ?
Certainement. Dans ma jeunesse, j’admirais surtout des hommes. Aujourd’hui, les footballeuses bénéficient d’une meilleure exposition. Leur talent et leur travail sont mieux reconnus. Partout dans le monde, les jeunes filles qui rêvent de devenir gardiennes de but vont tout faire pour décrocher un jour cette récompense. C’est fantastique. Une fois de plus, nous faisons notre possible pour motiver la génération suivante. Je pense que la création de ces prix est un signal positif. C’est aussi une manière de récompenser les joueuses actuelles, qui le méritent.

En tant qu’ancienne gardienne, pouvez-vous nous dire quelles sont les qualités requises pour devenir la meilleure au monde ?
Avant, le métier de gardienne consistait à arrêter les tirs adverses. Mais, de nos jours, une gardienne n’a peut-être que trois ou quatre arrêts à réaliser par match. Il faut savoir s’imposer et contrôler le rythme de la partie. Une gardienne est à la fois la dernière ligne de défense et la première attaquante. Le poste se complexifie. On recherche désormais des athlètes complètes, qui savent tout faire. On ne peut plus se contenter de jouer avec les mains ; il faut être habile dans le jeu au pied. Pour moi, la présence est essentielle. Je pense que c’est la marque des plus grandes.

Quel rôle va jouer la Coupe du Monde Féminine au moment de voter pour ces prix, mais aussi pour le titre de Joueuse de la FIFA et d’Entraîneur de la FIFA pour le football féminin ?
Je crois que le football féminin donne naissance à de nouvelles stars, parfois à l’échelle d'un pays mais, dans le cas de la Coupe du Monde, à l’échelle de la planète. Nous allons découvrir de nouveaux visages et retrouver des championnes bien décidées à tenir leur rang. En football, la Coupe du Monde reste la référence ultime. Les meilleures athlètes du moment vont tout faire pour gagner le titre et c’est la raison pour laquelle je pense que nous allons assister à l’un des plus beaux tournois de tous les temps. L’heure est venue pour les plus grandes footballeuses d’occuper le devant de la scène et de montrer qui elles sont vraiment. C’est fabuleux ! La pression est énorme, mais celles qui parviendront à la surmonter deviendront de grandes championnes. Ces femmes vont récolter les fruits de leurs efforts sur la plus grande des scènes.

France 2019 se profile déjà à l’horizon. Quelles seront selon vous les gardiennes et les joueuses à suivre ?
Je suis impatiente de voir les Jamaïcaines en action. J’ai vraiment très envie de découvrir leur personnalité et ce qui rend leur équipe si unique. Je pense que la meilleure gardienne ne sera pas forcément l’une de celles que tout le monde attend. Le football féminin a beaucoup évolué. En général, les gardiennes les plus en vue sont celles qui entraînent leur équipe dans leur sillage. Comme nous avons déjà pu le constater par le passé, les performances d’une gardienne en disent souvent long sur les capacités d’une équipe. En ce qui concerne The Best – Gardienne de la FIFA, je n’ai pas de noms à vous proposer ! Nous verrons qui va s’imposer pendant ce tournoi. Ce que je peux vous dire en revanche, c’est qu’il y aura quoi qu’il arrive deux grandes gardiennes en finale !

Explorer le sujet

Articles recommandés

Karina LeBlanc of Canada celebrates her teams win

Football féminin

LeBlanc en mission en dehors des terrains

04 mars 2017

Karina LeBlanc: "Ne pas être sélectionnée est la meilleure chose qui pouvait m'arriver"

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Karina LeBlanc: "Ne pas être sélectionnée est la m...

08 févr. 2019

Svenja Huth #19 of Germany battles for the ball with Kadeisha Buchanan

France 2019 - Canada

Buchanan sans tresse et sans stress

25 avr. 2019