The Best FIFA Football Awards™

The Best FIFA Football Awards™

Lundi 23 septembre 2019, Milan

The Best FIFA Football Awards

Les pages d'histoire de San Siro

A Cameroon fan stands before the 1990 World Cup Opening Ceremony in Milan's San Siro Stadium on 8th June 1990.
© Getty Images
  • San Siro, un livre d'histoire du football
  • Le stade vit ses dernières années
  • Retour sur quatre matches historiques à San Siro

Alors que le Teatro alla Scala est un temple pour les amoureux d'opéra du monde entier, le stade Giuseppe Meazza, également appelé San Siro, joue le même rôle pour les passionnés de ballon. La Scala, où seront remis les The Best FIFA Football Awards le lundi 23 septembre, se situe exactement à 6 km de la cathédrale du football milanais.

On a appris récemment la fermeture prochaine de l'enceinte que se partagent l'AC Milan et l'Inter Milan. Inauguré en 1926, San Siro sera mis hors d'usage exactement un siècle plus tard, lorsque la ville accueillera les Jeux Olympiques d'hiver.

Avant sa fermeture, retour sur quatre matches historiques qui se sont déroulés dans l'enceinte.

 Enrico Guaita of Italy scores, ten minutes into his team's 1934 FIFA World Cup semi-final against Austria.
© FIFA.com

L'Italie dompte la Wunderteam

Italie 1-0 Autriche, 3 juin 1934, Coupe du Monde de la FIFA

En février 1934, l'Italie était menée 3-0 à la mi-temps face à l'Autriche. Elle s'inclinera finalement 4-2, contre une équipe que l'on surnommait depuis deux ans déjà la Wunderteam. Malgré l'absence du redoutable Johann Horvarth, l'Autriche reste favorite en demi-finale contre les Azzurri, en raison de sa qualité technique et de l'élégance de son football.

Mais les hommes dirigés par Vittorio Pozzo, poussés par 35 000 supporters à San Siro, ne se laissent pas intimider. Sous une pluie battante, Enrique Guaita inscrit un but de raccroc, qui sera le seul du match. L'Italie se qualifie pour la finale de la deuxième édition de la Coupe du Monde de la FIFA. Elle sera championne du monde une semaine plus tard.

Benfica striker Torres, right, and two Inter Milan defenders heading the ball during the European Cup Final at the San Siro, 27th May 1965
© Getty Images

L'Inter champion d'Europe à domicile

Inter Milan 1-0 Benfica, 27 mai 1965, Coupe d'Europe des Clubs Champions

Si l'AC Milan est l'équipe qui a remporté le plus de fois la Coupe d'Europe des Clubs Champions ou Ligue des champions de l'UEFA après le Real Madrid, ce sacre de 1965 a permis à l'Inter de devancer pour une première et unique fois son rival de la ville au nombre des titres gagnés dans la compétition. Par ailleurs, la Grande Inter est le seul club, avec le Real Madrid, à avoir soulevé le trophée devant son public.

Benfica vivait son âge d'or des années 60 grâce notamment à Eusebio, auteur de 17 buts pendant la campagne européenne des Portugais cette saison-là. Mais ce 27 mai à Milan, la Panthère noire avait été domptée par Gianfranco Bedin, pilier d'une défense dirigée de main de maître par Giacinto Facchetti.

Comme 31 ans plus tôt en finale de Coupe du Monde, c'est par un but d'écart que les Italiens vont s'imposer, cette fois inscrit par Jair da Costa en conclusion d'une action d'école. Dans les tribunes, on est beaucoup plus nombreux qu'en 1934. En effet, 89 000 spectateurs ont vu Sandro Mazzola et ses coéquipiers soulever le trophée pour la deuxième année consécutive.

1990 FIFA World Cup - Argentina 0-1 Cameroon
© Getty Images

Les Lions rugissent un grand coup

Argentine 0-1 Cameroun, 8 juin 1990, Coupe du Monde de la FIFA

En près d'un siècle d'histoire, ce match d'ouverture d'Italie 1990 a accouché de ce qui reste l'une des plus grosses surprises du tournoi. Le Cameroun, avec une équipe composée presque exclusivement de joueurs évoluant au pays ou dans des clubs modestes du championnat de France, s'est offert le scalp d'une Argentine championne du monde en titre et qui avait comme chef d'orchestre un certain Diego Maradona.

Pourtant réduits à neuf après entre autres un tacle dangereux de Benjamin Massing sur Claudio Caniggia, les Lions indomptables inscrivent le seul but du match par François Omam-Biyik, d'une tête mal jugée par le gardien Nery Pumpido. Ensuite, les Africains tiennent bon et après le de sifflet final, c'est un Maradona philosophe qui déclarera : "Il n'y a rien à dire, il n'y a aucune excuse. Le Cameroun a gagné parce qu'il a été meilleur que nous".

Un derby della Madonnina pour une finale européenne

Inter Milan 1-1 AC Milan, 13 mai 2003, Ligue des champions de l'UEFA

Une semaine plus tôt en demi-finale aller, l'AC Milan et l'Inter s'étaient neutralisés au terme d'un match crispant sur le score de 0-0. Cette confrontation en aller-retour est probablement le duel le plus prestigieux dans l'histoire de la rivalité entre les deux équipes. Côté Nerazzurri, Javier Zanetti, Fabio Cannavaro et Hernan Crespo mènent la charge, tandis que Paolo Maldini, Andrea Pirlo et Andriy Shevchenko constituent la colonne vertébrale des Rossoneri.

Ce soir-là, l'Ukrainien inscrit l'un de ses buts les plus importants dans un derby milanais. Sur une passe de Clarence Seedorf, il ouvre le score "à l'extérieur". L'Inter égalisera sur le tard par Obafemi Martins mais cela ne suffira pas. En finale, Milan décrochera son sixième titre européen en écartant une autre équipe italienne, la Juventus.

Articles recommandés

Luka Modric of Croatia and Real Madrid and Marta of Brazil

The Best FIFA Football Awards

The Best : plus que 6 jours !

17 sept. 2019

Montage of Paolo Maldini, Giuseppe Meazza and Giuseppe Bergomi

The Best FIFA Football Awards

Des Milanais passés à la postérité

09 sept. 2019

Cristiano Ronaldo, Kaka and Lionel Messi at the 2007 FIFA Gala

The Best FIFA Football Awards

Ronaldo et Messi, génies d'hier et d'aujourd'hui

06 sept. 2019

A Cameroon fan stands before the 1990 World Cup Opening Ceremony in Milan's San Siro Stadium on 8th June 1990.

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Des fêtes attendues et défaite surprise

05 janv. 2017