The Best FIFA Football Awards™

The Best FIFA Football Awards™

Jeudi 17 Décembre 2020

The Best FIFA Football Awards

Lluis Cortés vu par ses joueuses

Barcelona coach Lluis Cortes during a training session
© imago images
  • Lluis Cortés est nominé pour le prix The Best - Entraîneur de la FIFA pour le football féminin
  • Sous sa direction, le Barça a grandi de manière exponentielle en à peine 2 ans
  • Trois de ses joueuses nous parlent de lui

En janvier 2019, Barcelona Femini voyait une fois de plus la Liga lui échapper. Cela faisait trois saisons qu'il ne l'avait plus gagnée et la pression se faisait de plus en plus forte sur le club qui disposait du plus gros budget d'Espagne, une supériorité théorique qui avait du mal à se traduire sur le terrain.

C'est alors que l'institution catalane a confié les rênes de l'équipe à Lluis Cortés, un homme de la maison, jusque-là assistant et analyste du personnel. Sans faire de bruit, le coach a remis l'équipe sur les rails et si cela n'a pas été suffisant pour décrocher la Liga à la fin de la saison, les Barcelonaises se sont distinguées en atteignant la finale de la Ligue des champions pour la première fois de l'histoire du club.

En 2020, au terme d'une saison marquée par la pandémie et d'une Liga qui s'est terminée de façon prématurée, Cortés a enfin permis au club de décrocher le titre tant attendu de champion d'Espagne. Il l'a fait avec la manière, en redonnant au Barça son statut de géant du football espagnol, sans palliatifs et sans se cacher par rapport au prochain objectif : gagner la Ligue des champions. Au mois d'août, le parcours des Catalanes dans l'épreuve reine du football européen s'est arrêté aux portes de la finale, mais les espoirs n'ont pas disparu pour autant.

Mais quel genre d'entraîneur est Lluis Cortés ? A l'approche des The Best FIFA Football Awards où l'Espagnol est nommé pour le titre d'entraîneur de l'année pour le football féminin, nous avons cherché à connaître ses principales caractéristiques en interrogeant trois de ses joueuses : la capitaine et ancienne internationale espagnole Marta Torrejón, l'internationale espagnole Mapi León et l'internationale norvégienne Caroline Graham Hansen, nominée quant à elle dans la catégorie de la meilleure joueuse.

Caroline Graham Hansen of FC Barcelona and Lluis Cortes
© Getty Images

Proximité

"Lluis est un garçon très simple, proche de ses joueuses", explique Marta. "Il essaie d'être à l'écoute et de comprendre les problèmes qui peuvent se poser dans l'équipe. Ça nous aide à nous sentir importantes et valorisées."

Même son de cloche chez Mapi et Caroline. "Même s'il est l'entraîneur et qu'il existe une hiérarchie, il s'intéresse toujours à nous", explique la défenseuse centrale espagnole. La star norvégienne, qui est nominée pour le prix The Best, souligne la bonne atmosphère qu'il a su créer dans l'équipe : "Il sait que ce qui fait qu'une équipe fonctionne tient en grande partie au fait que les filles se sentent en sécurité. Il a contribué à créer un sentiment de famille entre le staff et les joueuses".

Mapi Leon of FC Barcelona in action
© imago images

Exigence

Pour Mapi, c'est un atout essentiel. "Il est très exigeant. C'est une qualité que j'apprécie énormément. Si nous gagnons 6-1 mais que nous avons encaissé le but sur une étourderie ou un moment de relâchement, il n'est pas du tout content et nous le fait savoir. Moi non plus je ne suis pas du tout contente, donc nous sommes d'accord là-dessus [rires]."

Elle se souvient d'ailleurs d'un accroc avec le coach. "Je peux avoir mauvais caractère et une fois, à l'entraînement, j'essayais de faire passer un ballon entre deux joueuses, mais ça ne passait pas. C'était un entraînement, mais j'essayais quand même, jusqu'à faire un petit pont. Il a tout arrêté et a poussé un grand cri, ce qu'il ne fait jamais d'habitude. Je pensais que c'était une réaction excessive donc pendant le reste de l'entraînement, je me suis contentée de faire des passes faciles. Ce n'est pas ce qu'il voulait non plus, donc à la fin on s'est disputés, mais tout s'est vite arrangé", dit-elle en souriant.

Caroline pense que le niveau d'exigence de Lluis a été la clé de son développement en tant que joueuse. "Depuis que je suis au Barça [c'est sa deuxième saison], il m'a beaucoup aidée à travailler mes points forts. Il m'a donné la confiance nécessaire pour améliorer mon jeu et il n'a pas peur d'être exigeant avec nous, les joueuses comme l'équipe, pour que nous progressions et que nous continuions à gagner."

Marta Torrejon of FC Barcelona
© imago images

Pourquoi mérite-t-il de gagner The Best ?

Marta et Mapi, qui faisaient déjà partie de l'équipe lorsque Lluis a pris la relève, sont claires à ce sujet.

"Depuis qu'il a pris le poste d'entraîneur, Lluis a joué un rôle crucial dans le développement de l'équipe. Il est très important que les joueuses et le coach tirent dans le même sens et je pense que depuis qu'il est arrivé, cela a toujours été le cas ; toujours avec la même philosophie et la même mentalité. Nous avons réalisé de grandes choses... et ce n'est pas fini !"

Mapi ne cache pas son choix : "Comment ne pas voter pour lui ?! Quand sa nomination est sortie, on s'est dit que c'était cool. Au final, c'est une source de fierté, tout comme lorsque l'une de mes coéquipières est nominée. C'est agréable lorsque des personnes avec qui vous passez autant de temps et de moments voient leur travail récompensé".

Lluis Cortés sera-t-il The Best ? Ce qui est clair, c'est que pour ses joueuses, c'est déjà fait.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Caroline Garcia (Tennis)

The Best FIFA Football Awards

Garcia, balle jaune et ballon rond

09 déc. 2020

Sun Wen

The Best FIFA Football Awards

Sun Wen : "Le jeu féminin s'est beaucoup amélioré"

10 déc. 2020

Stephan Lerch, head coach of VfL Wolfsburg 

The Best FIFA Football Awards

Lerch, l'optimisme récompensé

09 déc. 2020

FIFA Legend Camille Abily speaks to students during the FIFA Grassroots-Festival

The Best FIFA Football Awards

Abily : "La culture de la gagne est dans l’ADN de Lyon"

10 déc. 2020