The Best FIFA Football Awards™

The Best FIFA Football Awards™

Lundi 23 septembre 2019, Milan

The Best FIFA Football Awards

Morgan, trois cerises sur le gâteau

Alex Morgan poses with the trophy
  • Alex Morgan finaliste The Best Joueuse FIFA
  • Meilleure buteuse des éliminatoires pour France 2019
  • Quintuplé contre la Thaïlande, buteuse décisive en demi-finale contre l'Angleterre

Parmi les trois finalistes au titre de The Best - Joueuse de la FIFA 2019, on trouve logiquement deux championnes du monde américaines, Megan Rapinoe et Alex Morgan. FIFA.com se penche sur trois moments marquants de l'année écoulée de cette dernière.

Reine du continent

Nous sommes le 17 octobre 2018 et les Etats-Unis remportent la finale du Championnat féminin de la Concacaf 2018 face au Canada (2-0) avec le deuxième but inscrit en toute fin de rencontre par Alex Morgan, qui conforte ainsi son rang de meilleure buteuse de la compétition avec 7 réalisations.

Trois jours plus tôt, la capitaine inscrivait un doublé contre la Jamaïque lors d’une victoire sans appel (6-0) en demi-finale qui qualifiait les Stars and Stripes pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019.

Avec Morgan en fer de lance, les USA ont plané sur la compétition, avec un total hallucinant de 26 buts marqués pour zéro encaissé. Quelques mois plus tard, l’attaquante a été élue Joueuse Concacaf de l’année pour la quatrième fois de sa carrière.

Pas de pitié pour les Éléphants

Pour leur entrée en lice à France 2019, les championnes du monde en titre ont clamé haut et fort leurs ambitions en surclassant la modeste Thaïlande avec la plus large victoire de l’histoire du tournoi (13-0). Morgan a été l’ogre de ce festin avec cinq buts, égalant le record établi 28 ans plus tôt par sa compatriote Michelle Akers.

Sans surprise, l’attaquante américaine a été élue Joueuse du Match, et l’un de ses buts, une frappe limpide en pleine lucarne, a été retenu parmi les 10 finalistes pour le But du Tournoi.

Trente glorieuses

"Les anniversaires, c’est tous les ans. La Coupe du Monde, tous les 4 ANS!! Aujourd’hui, priorité au boulot", tweetait Morgan le jour de ses 30 ans qui coïncidait avec la demi-finale contre l’Angleterre.

Et le plus beau cadeau de Morgan fut le fruit de son travail exemplaire. L'attaquante US a inscrit le but de la victoire à la demi-heure de jeu (2-1), devenant au passage la première joueuse de l’histoire de la Coupe du Monde Féminine à marquer le jour de son anniversaire.

Mais ce n’est pas tout. Par sa vivacité et son activité incessante de fraîche trentenaire, l’Américaine a contraint la défenseuse Millie Bright à commettre sur elle deux fautes sanctionnées d’un jaune et d’une exclusion qui a brisé l’élan des Anglaises, qui poussaient en fin de rencontre pour égaliser.

Élue pour la seconde fois du tournoi joueuse du match, Morgan savait que son plus beau cadeau était à venir cinq jour plus tard avec son deuxième sacre mondial avec la victoire contre les Pays-Bas en finale.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Mallory Pugh of the USA celebrates after scoring her team's eleventh goal

France 2019 - Etats-Unis

Pugh, de l'ombre à la lumière

12 sept. 2019

Coach of the USA, Jill Ellis of the USA poses with the Women's World Cup trophy

The Best FIFA Football Awards

Ellis, le bouquet en finale 

03 sept. 2019

Megan Rapinoe of the USA celebrates

The Best FIFA Football Awards

Rapinoe vue par les autres

06 sept. 2019

Lucy Bronze of England poses

The Best FIFA Football Awards

Trois moments en or pour Bronze

06 sept. 2019