The Best FIFA Football Awards™

The Best FIFA Football Awards™

Lundi 23 septembre 2019, Milan

The Best FIFA Football Awards

Owen, des buts qui se marquent et qui se démarquent

Michael Owen of England celebrates with team mate David Beckham
© Getty Images
  • Michael Owen fait partie du jury qui décidera du vainqueur du Prix Puskás
  • L'ancien attaquant de l'Angleterre a inscrit près de 200 buts au cours de sa carrière
  • Il considère son but à la Coupe du Monde de la FIFA 1998 comme son plus beau

Comment définir le but parfait ? C'est la tâche difficile à laquelle sont confrontées dix légendes du football dans leur rôle de jury pour déterminer le lauréat du Prix Puskás de la FIFA. Un vote du public a défini les trois premiers d'une liste de dix buts et c'est parmi ce trio de buts exceptionnels – signés Lionel Messi, Juan Fernando Quintero et Daniel Zsori – que le jury devra choisir le récipiendaire du Prix Puskás de la FIFA 2019.

Michael Owen, qui a marqué 40 buts pour l'Angleterre et plus de 150 au cours de sa carrière dans les plus grands clubs du monde – parmi lesquels Liverpool, le Real Madrid et Manchester United – fait partie de ce jury.

FIFA.com s'est entretenu avec l'ancien attaquant pour savoir ce qu'il pense de ces trois buts et définir les caractéristiques qui rendent un but exceptionnel.

Premier League Asia Trophy
© Getty Images

Michael, parmi les trois nominés, y en a-t-il un qui vous rappelle un but que vous avez inscrit ?
Je ne tirais pas les coups francs donc ça exclut celui de Quintero. Les ciseaux retournés, je savais faire. J'ai marqué sur un demi-ciseau retourné une fois contre Arsenal. Un lob comme celui de Messi, j'ai dû réussir ça une ou deux fois, mais dans des positions différentes. J'en ai marqué un avec Liverpool contre Newcastle, devant le Kop à Anfield. Ce jour-là nous avons gagné 1-0. J'ai contrôlé de la poitrine et j'ai mis le ballon au-dessus du gardien. La balle a touché le dessous de la transversale avant d'entrer. Dans ce sens, celui-là ressemble au but de Messi. Mais j'étais à l'intérieur de la surface et l'angle était plus fermé. Donc pour répondre à votre question, non, je n'ai jamais marqué un but vraiment similaire à l'un des trois nominés.

Quels buts de Michael Owen pourraient faire partie des trois nominés ?
Probablement celui avec l'Angleterre contre l'Argentine dans la Coupe du Monde 1998. Si le Prix Puskás avait existé à l'époque, oui, ce but aurait pu être un sérieux candidat. Ensuite, deux ou trois matches après la Coupe du Monde, nous avons joué à Newcastle. J'ai réussi un triplé et pour célébrer mon troisième but, je me suis frotté les mains. C'est ce qui a rendu ce but célèbre. Et il y a celui que j'ai mentionné un peu plus tôt, toujours contre Newcastle, où je contrôle de la poitrine puis je lobe le gardien. Voilà les trois buts que je proposerais comme nominés.

L'avis d'Owen

Le but de Messi. C'est un but de génie. Quand le ballon vous arrive dans cet angle, il est difficile de frapper fort sans que le ballon ne parte très haut. Quand il tente ce lob, il n'a aucune marge d'erreur. Tout est très précis dans son geste et plus je regarde ce but, plus je me dis que c'était la seule manière de marquer.

L'avis d'Owen

Le but de Quintero. C'est très rare de marquer de cette position. C'est un coup franc très excentré, avec un angle un peu fermé. Pour marquer de là, il faut être gaucher. Dans 99 pour cent des cas, les joueurs centreraient sur ce type de coup franc et c'est peut-être ce qui a surpris le gardien mais dans tous les cas, il faut beaucoup de précision pour marquer de là.

L'avis d'Owen

Le but de Zsori. Dans cette position, ce n'est pas le premier geste qui me passerait par la tête. Je ne penserais certainement pas à une reprise car le ballon est loin du but, il est haut, donc j'aurais envisagé une passe ou un contrôle. Ce n'est pas seulement la qualité de ce but qui est exceptionnelle, c'est aussi la technique, la vision. J'étais du genre à me demander, sur chaque ballon, comment je pouvais marquer. Mais sur ce but, franchement, je ne crois pas qu'il pense pouvoir marquer quand le ballon lui arrive. C'est un but merveilleux de créativité, de courage et évidemment de technique.

Quel but considérez-vous comme le plus beau parmi ceux que vous avez vus dans votre vie ?
Le premier qui me vient à l'esprit est la volée de Marco Van Basten contre l'URSS à l'UEFA EURO 1988. À l'époque, j'étais jeune et facilement impressionnable mais quand même, vous vous dites que s'il tente la volée, ça va partir n'importe comment, très haut probablement. Tout le monde s'attend à un contrôle ou à une remise mais finalement il reprend, et le ballon suit la seule trajectoire qui peut lui permettre d'aller dans le but. Il y a l'élégance, la technique, tout. J'étais jeune footballeur à l'époque, et ce but m'a laissé sans voix.

Documents connexes

Articles recommandés

Montage of Lionel Messi celebration after scoring his third goal against Betis,

Prix Puskás de la FIFA

Messi met tout le monde d'accord... et debout

27 août 2019

Daniel Zsori (courtesy @zsoridani7)

The Best FIFA Football Awards

Zsori, un but fantastique pour des débuts historiques

24 août 2019

River Plate's Juan Fernando Quintero jokes with teammate Milton Casco

Prix Puskás de la FIFA

Quintero, angle impossible et effet de surprise

23 août 2019

FIFA Puskás Award winner Wendell Lira

The Best FIFA Football Awards

Wendell Lira : "Le Prix Puskás m’a sauvé la vie"

14 août 2019