The Best FIFA Football Awards™

The Best FIFA Football Awards™

Lundi 23 septembre 2019, Milan

The Best FIFA Football Awards

Pedros, tout donner pour mieux recevoir

Olympique Lyonnais coach Reynald Pedros looks on
© Getty Images
  • Reynald Pedros finaliste de The Best - Entraîneur de la FIFA (F)
  • Vainqueur du championnat de France et de la Ligue des champions
  • C'est un juste retour des choses pour ce technicien qui aime donner

Reynald Pedros a un don pour le football. Considéré comme un joueur surdoué, l'ancien milieu international (25 capes, 4 buts) passé notamment par le FC Nantes, l'Olympique de Marseille, ou encore Naples, l’a non seulement démontré balle au pied de 1990 à 2004, mais il l’a encore prouvé pour sa première véritable expérience sur un banc de touche.

Nommé à la tête de l’équipe féminine de l’Olympique Lyonnais à l’aube de la saison 2017/18, il a terminé l’année avec des sacres en championnat de France et en Ligue des champions féminine de l'UEFA, et une seule défaite, en finale de Coupe de France. Son impressionnante performance lui a valu d’être nommé parmi les finalistes pour The Best - Entraîneur de la FIFA pour le football féminin 2018.

Mais dans la bouche de l’intéressé, le mot "don" a une tout autre signification. Joueur altruiste - il a terminé deux fois meilleur passeur du championnat de France en 1994 et 1995 -, puis entraîneur généreux -à l’image de ses larmes à la fin de la demi-finale retour de Ligue des champions -, Reynald Pedros aime donner. Donner du plaisir, de l’émotion, du spectacle. C’est son moteur.

J’ai accepté d’entraîner Lyon car j’estimais que c’était la meilleure équipe au monde, et que grâce et à travers elle, nous allions pouvoir donner beaucoup de spectacle et de plaisir aux gens, aux spectateurs et aux téléspectateurs - Reynald Pedros

Le plaisir de donner

Reynald Pedros a été nommé entraîneur de Lyon à la surprise générale, en mai 2017, succédant à Gérard Prêcheur. Éloigné des bancs de touche depuis son expérience entre 2009 et 2012 à Saint Pryvé-Saint Hilaire, club de CFA, il était consultant à la télévision lorsque Jean-Michel Aulas l’a appelé pour reprendre du service.

"Je n’ai pas hésité. Entraîner Lyon, c’est travailler avec une équipe de très haut niveau, pour la réalisation d’objectifs élevés tout en prenant et en donnant du plaisir. Cela combine tout ce que j’aime dans le football", raconte Pedros au micro de FIFA.com. "C’était un challenge que tout cela s’accorde bien, mais le pari a été tenu".

Le legs du FC Nantes

La recette n’est pas sans rappeler celle qui avait fait le succès de son FC Nantes dans les années 1990. Les Canaris et leur fameux " jeu à la Nantaise", fait de passes courtes et rapides, alliaient manière et résultat. "C’est effectivement quelque chose qu’on essaye de reproduire, toute proportions gardées", explique-t-il en rappelant qu’il est assisté d’un adjoint, Charles Devineau, également issu de la formation nantaise.

"Encore une fois, la notion de plaisir est centrale, comme elle l’était au FCN", martèle-t-il. "Il s’agit de se procurer du plaisir à travailler ensemble, à souffrir ensemble, à gagner ensemble."

Le meilleur de Reynald Pedros

Votre meilleur souvenir de joueur ? Le titre avec le FC Nantes en 1995
Votre meilleur souvenir en Bleu ? Ma première sélection, France-Russie en 1993
Votre meilleur souvenir de l’année dernière ? Ma signature à l’Olympique lyonnais
Le meilleur joueur avec lequel vous avez évolué ? Japhet Ndoram
Le meilleur entraîneur que vous ayez eu ? Jean-Claude Suaudeau
Le meilleur club pour lequel vous avez joué ? Le FC Nantes
Le meilleur joueur à vos yeux ? Lionel Messi

Donner raison

Les résultats et les prestations de son équipe ont parlé d’eux-mêmes. Flamboyants dans leur jeu, Pedros et ses joueuses ont ajouté deux nouveaux titres au palmarès de l’OL, en championnat et en Ligue des champions, n’échouant qu’en finale de Coupe de France (1-0 contre le Paris Saint-Germain), leur unique défaite de la saison.

"Le fait d’avoir gagné la Ligue des champions et le championnat lui a permis de se mettre en avant et de montrer toutes ses qualités en tant que technicien", souligne au micro de FIFA.com, Camille Abily, qui a été sous ses ordres l’année dernière. "C’est un manager très cool et très ouvert et ça fait plaisir de le voir parmi les finalistes pour le titre de meilleur entraîneur".

Le don de soi

Avec ce nouveau doublé, Lyon en est à 12 titres de suite en championnat, cinq en Ligue des champions (3 de suite). Pour autant, la soif de succès paraît ne jamais s’étancher.

"Mes joueuses sont des compétitrices nées. Il n’y a pas de relâchement. Elles n’ont juste pas envie d’être deuxièmes. Elles ont un statut qu’elles veulent garder, et elles donnent tout pour cela", explique-t-il. "Nous, nous sommes là pour les accompagner en amenant notre expérience sans essayer non plus de tout changer. On a voulu être dans la continuité tout en apportant notre petite touche à nous."

Car Reynald Pedros est comme ça, il ne peut s’empêcher de donner. L’heure est peut-être de recevoir… Pourquoi pas un Trophée The Best ?

Explorer le sujet

Articles recommandés

Lyon Women players celebrate with the trophy of the UEFA Womens Champions League

The Best FIFA Football Awards

Lyon, fabrique de champions

09 août 2018

Oliver Kahn looks on

The Best FIFA Football Awards

Kahn : "Modric est mon favori"

17 sept. 2018

Mohamed Salah celebrates scoring for Liverpool.

The Best FIFA Football Awards

Ce qu'ils disent de Mohamed Salah

16 sept. 2018

FIFA Puskás Award

Prix Puskás de la FIFA

Le Prix Puskás de la FIFA en chiffres

17 sept. 2018

The Best Joueuse FIFA : les trois finalistes !

The Best FIFA Football Awards™

The Best Joueuse FIFA : les trois finalistes !

03 sept. 2018

The Best Entraîneur FIFA (F) : les trois finalistes !

The Best FIFA Football Awards™

The Best Entraîneur FIFA (F) : les trois finaliste...

03 sept. 2018