The Best FIFA Football Awards™

The Best FIFA Football Awards™

Lundi 23 septembre 2019, Milan

The Best FIFA Football Awards

Rapinoe trois pas vers le haut

Megan Rapinoe of the USA celebrates after scoring
© Getty Images
  • Megan Rapinoe fait partie des finalistes The Best – Joueuse de la FIFA
  • Elle a remporté le Ballon d’Or et le Soulier d’Or adidas de France 2019
  • Retour sur trois temps forts de sa Coupe du Monde

Megan Rapinoe a marqué la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™ de son empreinte. L’ailière de 34 ans y a démontré sa force de caractère, ce qui lui vaut aujourd'hui de figurer parmi les candidates au titre The Best - Joueuse de la FIFA.

À l’issue de son séjour en France, l’Américaine a dûr faire de la place dans son armoire à trophées pour accueillir le Soulier d’Or adidas, le Ballon d’Or adidas et, bien entendu, le Trophée de la Coupe du Monde Féminine.

FIFA.com s’est penché sur trois moments qui l’ont propulsée parmi les prétendantes au titre individuel suprême, aux côtés de Lucy Bronze et de sa compatriote Alex Morgan.

Les États-Unis se font peur

Les Stars and Stripes terminent à la première place de leur groupe en France. En guise de récompense, elles affrontent les Espagnoles en huitième de finale. Pinoe ouvre le score sur penalty dès la septième minute. Mais, deux minutes plus tard, une mauvaise relance des championnes du monde permet aux Européennes de revenir à leur hauteur. Dès lors, la Roja se prend à rêver d'un exploit.

Mais, à un quart d'heure de la fin, Rose Lavelle obtient un nouveau penalty après une incursion dans la surface. Rapinoe s’élance pour la seconde fois et remet ses partenaires sur la voie de la qualification. Sa deuxième tentative est pratiquement identique à la première : une frappe à ras de terre qui va se ficher dans le coin gauche du but. Désormais, le pays hôte et les tenantes du titre ont rendez-vous en quart de finale.

"Elle a porté l’équipe"

Encore auréolée de son doublé à Reims, Rapinoe endosse à nouveau son costume d’héroïne contre un autre candidat au titre, la France. "Cette fois, je l’ai trouvée encore plus décisive dans les moments importants. C’est sans doute l’une des choses les plus difficiles à faire", confiait récemment sa coéquipière Mallory Pugh à FIFA.com. "C’est une grande professionnelle, qui n’a pas hésité à porter l’équipe sur ses épaules quand elle en avait besoin."

Sur un coup franc obtenu à la cinquième minute, Rapinoe place une frappe travaillée qui surprend toute la défense française et termine au fond des filets sans avoir été touchée. Les États-Unis prennent un premier ascendant. À la 65ème minute, Rapinoe profite d'une passe inspirée de Tobin Heath pour repiquer au centre et doubler la mise. Grâce à l’efficacité de leur ailière, les États-Unis sont définitivement à l’abri dans ce choc entre deux poids lourds de la compétition.

Un but en or

À Lyon en finale, les Oranjeleeuwinnen poussent les Américaines dans leurs retranchements et deviennent la première équipe à tenir les attaquantes des Stars and Stripes en respect pendant une mi-temps. Rapinoe vient encore à la rescousse de son équipe. Quand Alex Morgan obtient un penalty en seconde période, tous les regards se tournent naturellement vers Rapinoe, dont le réalisme n’a jamais été pris en défaut depuis le début du tournoi. Elle ne laisse aucune chance au futur Gant d’Or adidas de France 2019, Sari van Veenendaal. Les États-Unis viennent de prendre un avantage qu’ils ne lâcheront plus.

"Nous avons dû affronter des adversaires très coriaces, la pression et l’attention des médias", constate Rapinoe à l’issue de la partie. "Si nous avons si bien réussi en France, c’est parce que les joueuses les plus expérimentées ont pris ce poids sur elles afin de montrer l’exemple aux plus jeunes."

En France, Rapinoe a survolé son sujet de bout en bout et figure logiquement parmi les finalistes d'une autre récompense prestigieuse, qui sera remise lors de la cérémonie des The Best FIFA Football Awards, le lundi 23 septembre à Milan.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coach of the USA, Jill Ellis of the USA poses with the Women's World Cup trophy

The Best FIFA Football Awards

Ellis, le bouquet en finale 

03 sept. 2019

Netherlands' defender Virgil van Dijk celebrates after scoring.

The Best FIFA Football Awards

Les trois ouvrages de Virgil

18 sept. 2019

Mallory Pugh of the USA celebrates after scoring her team's eleventh goal

France 2019 - Etats-Unis

Pugh, de l'ombre à la lumière

12 sept. 2019

Lionel Messi of Barcelona

The Best FIFA Football Awards

Messi vu par les autres

18 sept. 2019