The Best FIFA Football Awards™

The Best FIFA Football Awards™

Lundi 23 septembre 2019, Milan

The Best FIFA Football Awards

Wiegman, entre mécanique Oranje et Oranje amère

Jill Ellis, Head Coach of USA shakes hands with Sarina Wiegman, Head Coach of the Netherlands
© Getty Images
  • Wiegman nominée pour The Best - Entraîneur de la FIFA pour le football féminin
  • Elle a mené les Pays-Bas en finale de la Coupe du Monde Féminine
  • Malgré la défaite, les Oranjes sont repartis couverts de louanges

Lorsqu’il s’agit d’évoquer les matches qui ont façonné la carrière d’un grand entraîneur, on pense immédiatement aux victoires. Les succès, Sarina Wiegman les a collectionnés à l’UEFA EURO féminin 2017 ou lors de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™.

Mais le match le plus important de sa carrière reste la finale de l’épreuve mondiale disputée face aux Américaines, tenantes du titre. Certes, Wiegman n’a pas réussi à soulever le trophée, mais elle est passée tout près d’un exploit monumental.

La tactique

Remise d’une blessure à l’orteil, Lieke Martens retrouve sa place dans le onze de départ, en lieu et place de Merel van Dongen. Anouk Dekker fait son retour en défense centrale, ce qui oblige Dominique Bloodworth à passer au poste de latérale gauche.

Sur le papier, Wiegman reste fidèle au 4-2-3-1 mis en place depuis le début de la compétition. Toutefois, la technicienne néerlandaise a choisi d’insister sur les transitions. Sans le ballon, son équipe se présente donc sous la forme d’un 4-4-2 compact. Parallèlement, la défense néerlandaise joue relativement haut. Contraintes d’avoir régulièrement recours aux longs ballons, les Américaines se heurtent à l’excellent jeu de tête de Dekker et Stefanie van der Gragt.

À l’autre bout du terrain, Vivianne Miedema évolue un peu moins en pointe qu’à son habitude derrière Lineth Beerensteyn. L’objectif est clair : passer rapidement de la défense à l’attaque dans l’espoir de se procurer des occasions.

Le résultat

Pour bien comprendre l’ampleur de la tâche qui attend les Pays-Bas en finale, il faut garder à l’esprit que les États-Unis n’ont jamais mis plus de 12 minutes pour ouvrir le score, depuis leur entrée dans la compétition. Les Françaises n’ont tenu que cinq minutes et les Anglaises dix.

Les Oranje Leeuwinnen luttent avec abnégation et parviennent à rejoindre les vestiaires sur un score de parité (0-0). Les Stars and Stripes boucleront tout de même le tournoi avec 26 réalisations en première mi-temps. Un record. Dans le but néerlandais, Sari van Veenendaal, Gant d’Or adidas de France 2019, est dans un grand jour.

Comme prévu, les Pays-Bas se montrent surtout dangereux dans les phases de transition. Avec un peu plus d’inspiration dans le dernier ou l’avant-dernier geste, les joueuses de Wiegman auraient même pu conclure cette première période avec un but d’avance. Le plan de la stratège néerlandaise a donc bien failli fonctionner. Il faut finalement un penalty pour tromper la vigilance de Van Veenendaal. Les Néerlandaises ont fait de la résistance pendant une heure, mais la frappe de Megan Rapinoe va faire basculer le sort de la rencontre.

Quelques minutes plus tard, Rose Lavelle double la mise, mettant ainsi un terme aux derniers espoirs de révolte néerlandaise. Les États-Unis méritent leur titre, mais Wiegman a réussi par moments à transformer cette équipe impériale en une formation à court d’idée.

Les réactions

"C’est une équipe de très haut niveau, qui nous a donné énormément de fil à retordre." - Jill Ellis

"Nous aurions tant aimé gagner cette finale, mais ce n’était pas notre jour. Nos adversaires étaient les plus fortes. Nous sommes la deuxième meilleure équipe du monde. Nous pouvons être fières de nous. Nous allons participer aux Jeux Olympiques pour la toute première fois. Cette équipe a un potentiel énorme. Nous affichons une moyenne d’âge de moins de 26 ans, nous allons donc continuer à progresser." - Sarina Wiegman

Articles recommandés

Luka Modric of Croatia and Real Madrid and Marta of Brazil

The Best FIFA Football Awards

The Best : plus que 6 jours !

17 sept. 2019

Alex Morgan poses with the trophy

The Best FIFA Football Awards

Morgan, trois cerises sur le gâteau

13 sept. 2019

A Cameroon fan stands before the 1990 World Cup Opening Ceremony in Milan's San Siro Stadium on 8th June 1990.

The Best FIFA Football Awards

Les pages d'histoire de San Siro

17 sept. 2019