The Best FIFA Football Awards™

Lundi 24 septembre 2018, Londres

The Best FIFA Football Awards™

Shevchenko : "Les trois finalistes sont phénoménaux"

© Getty Images
  • Le sélectionneur ukrainien Andriy Shevchenko s'est entretenu avec FIFA.com
  • Il évoque les trois finalistes du prix The Best – Joueur de la FIFA 2017
  • L'ancien attaquant de l'AC Milan se penche sur le succès des techniciens italiens

Cristiano Ronaldo, Lionel Messi et Neymar : l'un de ces trois géants du football mondial sera sacré The Best – Joueur de la FIFA 2017 le 23 octobre prochain, au London Palladium. À l'instar des trois finalistes de cette année, Andriy Shevchenko a multiplié les exploits sur le terrain en son temps, en club comme en équipe nationale. Celui qui occupe désormais les fonctions de sélectionneur de l'Ukraine a collectionné les titres avec le Dynamo Kiev, Chelsea et l'AC Milan, signant au passage 48 réalisations en 111 sélections en équipe nationale.

"Cristiano Ronaldo, Lionel Messi et Neymar sont trois footballeurs hors du commun, qui ont tous leur place à ce niveau", juge-t-il au micro de pour FIFA.com, à quelques jours de la cérémonie "S'il fallait faire un choix, j'opterais sans doute pour Cristiano Ronaldo car il a remporté la Ligue des champions et inscrit deux buts en finale."

"Messi est un joueur exceptionnel, qui a réalisé une superbe saison. Il a bien joué en championnat et il a marqué beaucoup de buts" prend-il soin d'ajouter. "Je suis aussi content pour Neymar. Depuis cinq ans, la compétition était rude entre Messi et Ronaldo. Aujourd'hui, Neymar est parvenu à se mêler à la lutte et il a prouvé qu'il pouvait faire jeu égal avec eux. Il marque très souvent et sur le plan technique, il n'a rien à envier aux autres."

Lorsqu'il s'agit de marquer des buts, Shevchenko fait figure d'expert. L'Ukrainien totalise 127 réalisations sous les couleurs de l'AC Milan, ce qui fait de lui le deuxième meilleur buteur de l'histoire du club en Serie A. "Les statistiques de Cristiano Ronaldo et de Lionel Messi sont affolantes. Je n'ai jamais vu personne marquer autant de buts que ces deux-là. Ce sont de fortes personnalités au sein de leur équipe et ils font preuve d'une incroyable régularité. Ils sont vraiment phénoménaux."

"Pour un joueur qui doit marquer et porter son équipe, la pression peut être très forte. Lionel Messi, Cristiano Ronaldo et Neymar marquent beaucoup de buts, mais ce sont aussi des leaders. Ces trois joueurs peuvent faire toute la différence quand il s'agit de gagner des titres," note encore Sheva.

Un air d'Italie
Tout au long d'une remarquable carrière, Shevchenko s'est notamment distingué en menant l'Ukraine en phase finale de la Coupe du Monde de la FIFA™ pour la première fois de son histoire, en 2006. En Allemagne, son équipe avait atteint les quarts de finale. Depuis le mois de juillet 2016, l'ex-buteur met à nouveau son expérience au service de son pays, cette fois en tant que sélectionneur. Comme les trois finalistes pour le prix The Best – Entraîneur de la FIFA pour le football masculin (Massimiliano Allegri, Antonio Conte et Zinedine Zidane), l'Ukrainien a longtemps arpenté les terrains de Serie A italienne.

L'Italie est largement représentée dans cette compétition, à travers la présence de deux techniciens. Toutefois, Zidane, qui a passé cinq saisons à la Juventus lorsqu'il était joueur, n'est pas totalement étranger aux méthodes italiennes. "Il faut bien constater que la Juventus est un club incontournable : deux finalistes ont porté les couleurs du club et le troisième en est l'actuel entraîneur", constate Shevchenko. "L'école italienne est l'une des plus importantes au monde." 

"La Serie A reste l'un des championnats les plus huppés de la planète. Pour gagner là-bas, il faut beaucoup de talent. C'est vrai pour les joueurs, mais aussi et surtout pour les entraîneurs. Il ne suffit pas de maîtriser la partie technique ; il faut aussi comprendre l'aspect humain. Un technicien doit être capable de nouer des liens avec ses joueurs" conclut-il."En Italie, la pression qu'exercent les médias et les supporters est énorme. Il faut être très bien préparé pour décrocher un titre majeur."

Explorer le sujet

Articles recommandés

The Best FIFA Football Awards™

Ranieri : "J'admire Conte et Allegri"

08 oct. 2017

The Best FIFA Football Awards™

Shilton : "Pas de bonne équipe sans grand gardien"

01 oct. 2017

The Best FIFA Football Awards™

Murray : "Je me verrais bien entraîneur de football"

03 oct. 2017