The Best FIFA Football Awards™

The Best FIFA Football Awards™

Lundi 23 septembre 2019, Milan

The Best FIFA Football Awards

Simeone reste au sommet, avec ses étoiles...

Diego Simeone, Coach of Atletico Madrid
© Getty Images
  • Simeone a remporté l'UEFA Europa League avec l'Atlético
  • Candidat au prix The Best pour la troisième année consécutive
  • Révèle des talent et conserve ses stars

"Avec de la conviction et du travail, tout est possible." Cette phrase est certainement la plus célèbre de Diego Pablo Simeone en tant qu'entraîneur de l'Atlético de Madrid.

L'Argentin, nominé pour la troisième fois consécutive pour le prix The Best – Entraîneur de la FIFA pour le football masculin, avait prononcé ces mots devant la foule colchonera après avoir remporté l'édition 2014 de La Liga, un titre qui a mis un terme à une décennie de règne partagé entre le FC Barcelone et le Real Madrid.

Si ce trophée n'est pas le premier pour El Cholo, il a marqué une nouvelle ère. L'équipe du coraje y corazón (courage et cœur) est alors devenue un prétendant direct au titre pour chaque compétition. Et c'est encore le cas aujourd'hui.

Malgré des saisons blanches entre 2015 et 2017, Simeone a profité de cette période pour ajouter de nouvelles cordes à son arc et relancer une équipe qui fait rêver tous les joueurs et dont l'effectif actuel compte trois champions du monde 2018.

Le saviez-vous ?

  • Lors de la saison 2017/18, l'Atlético a été la meilleure défense des cinq championnats majeurs européens avec 22 buts encaissés
  • Simeone est l'entraîneur le plus titré (7) de l'histoire du club (la Supercoupe de l'UEFA, remportée le 15 août, ne rentre pas dans la période considérée pour chaque entraîneur nominé pour The Best)

  • L'Argentin compte le plus grand nombre de saisons consécutives (8) passées à l'Atleti en première division
  • Il est le second entraîneur, derrière le Français Stéphane Moulin (Angers SCO, juillet 2011), qui connaît la plus grande longévité à la tête d'une équipe faisant partie de l'élite européenne

  • Il y a quelques mois, Simeone a prolongé son contrat avec les Colchoneros jusqu'en juin 2020

Dénicheur de talents

Avec son tempérament bien connu, Diego Simeone a su apporter une valeur ajoutée au style. Si l'équipe était impulsée par les plus anciens, elle se construit désormais sur plusieurs jeunes joueurs issus de la maison colchonera comme Saúl Ñíguez, Thomas Partey ou encore Lucas Hernández, qui sont devenus des cadres après une période de maturation exigeante.

"Simeone a changé ma vie. Si j'en suis arrivé là aujourd'hui, c'est évidemment grâce à lui", confiait Lucas Hernández au journal Diario Olé, quelques minutes après le sacre mondial de la France à Moscou. Une remarque aussi directe qu'éloquente de la part d'une des révélations de la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™.

Le défenseur de 22 ans n'est pas le seul à encenser son entraîneur parmi la jeune génération appelée à diriger cette nouvelle version de l'Atlético. "Je lui serai éternellement reconnaissant. Il m'a mis le pied à l'étrier. Il est d'une grande sincérité", expliquait il y a quelques mois Saúl Ñíguez, également présent au rendez-vous mondial et pièce maîtresse du schéma tactique de l'Argentin.

Diego Simeone, Manager of Atletico Madrid talks to Saul Ñiguez
© Getty Images

Simeone donnant des indications à Saúl, qui évolue au club rojiblanco depuis ses 13 ans.

Certains reviennent, d'autres restent

Néanmoins, un projet durable ne repose pas uniquement sur la jeunesse. Ses stars et ses symboles en sont la touche finale. "J'ai eu la chance de revenir à l'Atlético de mes rêves", déclarait Fernando Torres lors de ses adieux au club, en mai dernier. L'Espagnol, qui avait à cœur de revenir, avait été recruté par Simeone afin de renforcer une attaque diminuée par le départ de Diego Costa pour Chelsea.

L'avant-centre hispano-brésilien a lui-même fait part de son désir de retourner au club, peu de temps après l'avoir quitté. "Si je pars, ce sera l'Atlético sinon rien", affirmait-il depuis Londres. Les retrouvailles se sont finalement concrétisées et la contribution offensive de Costa a été décisive lors des derniers succès de l'équipe madrilène sur la scène européenne.

Mais s'il y a bien une explication à la nouvelle dimension prise par l'Atlético, ce ne peut être que la symbiose entre Diego Simeone et Antoine Griezmann. Le champion du monde s'est engagé en 2014, loin des projecteurs, et son niveau actuel ne serait pas le même sans l'influence de l'Argentin. "El Cholo m'a hissé parmi les trois meilleurs joueurs du monde. Je lui dois beaucoup", avait confié Grizou avant de s'envoler pour la Russie.

C'est cette même influence qui a fait rester le milieu de terrain de 27 ans, refusant une offre du Barça afin de poursuivre sa carrière sous le maillot colchonero. Cette capacité à conserver ses stars renforce d'autant plus le travail d'El Cholo.

Atletico Madrid's French forward Antoine Griezmann celebrates with Atletico Madrid's Argentinian coach Diego Simeone
© AFP

Articles recommandés

Zlatko Dalic, Head coach of Croatia talks to his players 

The Best FIFA Football Awards

Dalic : "La meilleure période de ma vie sportive"

23 août 2018

Pep Guardiola poses with the Premier League trophy

The Best FIFA Football Awards

Les chiffres de la campagne record de Guardiola

21 août 2018

Russia v Egypt: Group A - 2018 FIFA World Cup Russia -  Stanislav Cherchesov, Head Coach of Russia celebrates victory 

The Best FIFA Football Awards

Cherchesov sous toutes les coutures

16 août 2018

A combination of file photos of France's Didier Deschamps

The Best FIFA Football Awards

Les 7 clés Deschamps

14 août 2018