The Best FIFA Football Awards™

Lundi 24 septembre 2018, Londres

The Best FIFA Football Awards™

Un rendez-vous interactif pour les FIFA Legends

© Getty Images
  • Un quatrième débat a eu lieu à Londres
  • Chaque confédération était représentée
  • Les FIFA Legends ont choisi les sujets à l’ordre du jour

La quatrième session du groupe de réflexion des FIFA Legends a rassemblé des champions et des championnes du monde, ainsi que des représentants de toutes les confédérations. Tous les ingrédients du succès étaient réunis : une forte participation, de la diversité et, bien entendu, de la passion pour tous les aspects du football moderne.

Pendant trois heures et demie à Londres, 35 personnalités du football ont pu débattre, lancer des idées et livrer leurs analyses sur les questions qui agitent le football d’aujourd’hui.

"Il était important aux yeux de la FIFA de continuer à donner la parole aux Legends, qui ont écrit l’histoire du football. Quand je vois que nous discutons avec Didier Drogba, Geremi et Mido du développement du football en Afrique ou que nous recueillons les réflexions de Peter Shilton ou David Seaman sur l’entraînement des gardiens, je sais que sommes sur la bonne voie", a souligné le Président de la FIFA Gianni Infantino en ouverture.

"L’augmentation de la participation des femmes est un autre signe encourageant. C’est une bonne nouvelle. Si nous voulons que les femmes prennent des responsabilités et que le football féminin poursuive son développement, nous devons écouter des personnalités comme Nadine Kessler et Karina LeBlanc. Il faut prendre en considération le travail qu’elles ont réalisé au niveau des confédérations", a ajouté le Président Infantino, qui était accompagné pour l’occasion du Secrétaire Général adjoint (football) Zvonimir Boban.

Processus d'apprentissage

La discussion s’est ouverte sur les enseignements de la dernière Coupe du Monde de la FIFA et des échanges sur le développement du football au sein des différentes confédérations. Par la suite, les participants ont évoqué l’utilisation des VAR (sujet mené par le président de la Commission des arbitres Pierluigi Collina) et le calendrier international.

Je ne pense pas que ma voix en tant que joueuse, femme, gardienne de but et aujourd’hui dirigeante était complètement entendue auparavant dans ma carrière"

Karina LeBlanc

"Ces réunions sont très intéressantes pour nous. Elles nous permettent évidemment d’être entendus et de dire ce que nous avons à dire, mais elles s’intègrent également dans un processus d’apprentissage. On y entend toujours de nouvelles idées, qui apportent une perspective différente sur certains sujets. En somme, on y apprend des choses", explique Pablo Aimar. Le champion du monde U-20 1997 et vétéran des Coupes du Monde 2002 et 2006 est aujourd’hui sélectionneur de l’Argentine U-17.

"Je ne pense pas que ma voix en tant que joueuse, femme, gardienne de but et aujourd’hui dirigeante était complètement entendue auparavant dans ma carrière", estime pour sa part Karina LeBlanc. Les propos de l’ancienne internationale canadienne, récemment nommée directrice du football féminin de la CONCACAF, ont été favorablement accueillis par la double championne olympique Lindsay Tarpley-Snow : "Je suis heureuse de voir plus de femmes cette année. Nous devons accompagner la croissance du football féminin et, pour ce faire, il est très important de disposer d'une plate-forme pour exprimer nos pensées et échanger nos idées".

Un nouveau rendez-vous

La deuxième partie de cette réunion proposait un nouveau rendez-vous, dans lequel les sujets à l’ordre du jour étaient proposés et validés par les FIFA Legends. Les principaux intéressés entretiennent des échanges de ce type depuis mai 2016.

Les six groupes ont débattu de différentes questions présentées à l’ensemble des participants. Comment améliorer le fair-play sur le terrain ? Comment éviter de perdre du temps de jeu pendant les matches ? Comment améliorer le présent et l’avenir du football féminin ? Comment impliquer les anciens joueurs dans le football d’aujourd’hui ?

Ces interrogations et bien d’autres thèmes ont suscité des propositions et des suggestions de la part de ceux qui connaissent le football mieux que quiconque. "Le football évolue et nous devons nous assurer que nous participons à ce mouvement", résume Didier Drogba. "Il y a beaucoup d’expérience dans ce groupe. Nous représentons une partie importante du football et nous devons donc être entendus. Je suis impatient à l’idée de poursuivre nos échanges à l’avenir. Continuons à dialoguer et à partager les connaissances d'une région à l’autre !"

  • Les participants au quatrième groupe de réflexion FIFA Legends (par ordre alphabétique) : Pablo Aimar (ARG), Emmanuel Amunike (NGA), Vitor Baia (POR), Julio Baptista (BRA), Laurent Blanc (FRA), Sol Campbell (ENG), Jorge Campos (MEX), Cindy Cone (USA), Martin Dahlin (SWE), Didier Drogba (CIV), Diego Forlán (URU), Laura Georges (FRA), Geremi (CMR), Nuno Gomes (POR), René Higuita (COL), Maia Jackman (NZL), Francis Koné (TOG), Maniche (POR), Jean-Marie Pfaff (BEL), Karina LeBlanc (CAN), Mido (EGY), Nadine Kessler (GER), Lucas Radebe (RSA), Roberto Carlos (BRA), Andy Roxburgh (SCO), Wynton Rufer (NZL), Michel Salgado (ESP), Celia Sasic (GER), David Seaman (ENG), Clarence Seedorf (NED), Peter Shilton (ENG), Jacqueline Shipanga (NAM), Dario Simic (CRO), Gilberto Silva (BRA), Mickaël Silvestre (FRA), Jean Ssesinde (UGA), Lindsay Tarpley (USA), David Trezeguet (FRA), Dwight Yorke (TRI)

Articles recommandés