The Best FIFA Football Awards™

The Best FIFA Football Awards™

Lundi 23 septembre 2019, Milan

Prix Puskás de la FIFA

Zlatan, ceinture noire de football

  • Nouveau but de légende pour Ibrahimovic
  • Un but acrobatique dont il a le secret
  • 500ème but de la carrière du Suèdois

Zlatan Ibrahimovic n’a pas signé à Los Angeles, capitale mondiale du cinéma, pour faire de la figuration. Après la fin prématurée de son aventure à Manchester United sur fond de grave blessure, le colosse suédois a rassuré les sceptiques dès sa première sortie avec le LA Galaxy en inscrivant un doublé dont une frappe somptueuse de 40 mètres.

Depuis, l’attaquant de 37 ans a multiplié les exploits, démontrant ainsi que les années n’avaient pas d’emprise sur son sens inouï du but et du spectacle. Elu Meilleur nouveau venu de la MLS pour la saison 2018, il a bouclé son premier exercice avec 22 réalisations et 10 passes décisives.

Le 15 septembre 2018, son équipe était menée 3-0 face au Toronto FC quand l’ancien joueur du Paris Saint-Germain a sorti un nouveau geste dont il a le secret : un coup de pied aérien et acrobatique sur une passe en profondeur qui a mystifié le gardien adverse.

Ce but, qui n’a pas empêché la défaite des siens 5-3, vaut au lauréat du Prix Puskás de la FIFA 2013 d’être à nouveau un candidat sérieux pour le but de l’année 2019.

Le saviez-vous ?

Cette capacité à inventer des gestes uniques qui ne figurent dans aucun manuel de football, Zlatan la doit en grande partie à la pratique du taekwondo, un art martial dont il est devenu ceinture noire dès l’âge de 17 ans.

La stat

500 - Ce but était le 500ème de la carrière d’Ibrahimovic, qui est le troisième joueur en activité à avoir dépassé cette barre, avec Cristiano Ronaldo et Lionel Messi.

Entendu...

“Je suis en train d’écrire un livre où il y a des statistiques et le chapitre principal s’intitulait ‘500’, comme le nombre de buts marqués. Et si je n’avais pas marqué, alors ça aurait été 499. Et le livre est parti en fabrication mercredi dernier, donc si je n’avais pas marqué, il aurait été trop tard ou on aurait pris le risque de le faire et attendre que je marque ce fameux 500ème but. Mais imaginez que je me blesse ? Cela n’aurait vraiment pas été bon. L’objectif était 500 et j’en suis très heureux” - Zlatan Ibrahimovic revenant sur ce fameux but devant la presse

Prix Puskás de la FIFA

Lire également

Prix Puskás de la FIFA

Articles recommandés

Aurora Galli of Italy celebrates with head coach Milena Bertolini after scoring

The Best FIFA Football Awards

Bertolini encensée par les Azzurre

21 août 2019

Billie Simpson - Image courtesy of Irish FA

Prix Puskás de la FIFA

Simpson de très loin et en plein dedans

21 août 2019