La campagne africaine de qualification pour le Tournoi Olympique d’Athènes 2004 est entré dans la phase des matches retour. Dans cette lutte acharnée où seul le premier de chaque groupe voyagera en Grèce, rien n’est encore décidé, mais certaines équipes sont bien placées pour passer le cap, tandis que d’autres ont déjà perdu tout espoir. A deux journées de la fin des éliminatoires, le tenant camerounais semble bien parti, le Sénégal et le Nigeria sont sur la bonne voie, tandis l’Afrique du Sud est en mauvaise posture et l'Egypte éliminée. Résumé de la quatrième journée.

Groupe A : Sénégal, Tunisie et Nigeria dans un mouchoir
Le choc du groupe opposait les Nigérians aux Sénégalais, à Kano au Nigeria. Et les Flying Eagles n’ont pas laissé passer leur chance de rejoindre au classement leurs homologues d’Afrique de l’Ouest. Les Sénégalais ont bien tenu pendant une mi-temps, mais ont craqué après l’expulsion de Abdoulaye Niang, juste avant la pause. Deux buts d’Endurance Idahor en fin de rencontre (65ème et 85ème) ont permis à l’entraîneur nigérian, Khadiri Ikhana, de remplir le premier tiers de son contrat. L’ancien entraîneur d’Enyimba, avec qui il a remporté la Ligue des champions de la CAF, avait affirmé à son arrivée : "Nous savons ce que nous avons à faire : non seulement remporter ce match contre le Sénégal, mais les deux autres à venir". Un résultat qui ne condamne pas pour autant les Sénégalais, qui doivent encore recevoir les Tunisiens et se déplacer en Egypte.

Les Nigérians se sont eux relancés, talonnant désormais le nouveau leader du groupe, la Tunisie. Malgré l’absence de Slim Benachour, l’un des héros de la CAN 2004, blessé, les Tunisiens ont battu sans souffrir de bien pâles egyptiens, grâce à deux coups de tête sur corner. Ali Zitouni et Karim Hagui, révélation de la CAN, se sont mués en bourreau. La victoire permet à la Tunisie de s’emparer de la tête du groupe, et d’éliminer les Egyptiens, incapables de marquer le moindre point depuis le début de la campagne.

Groupe A

Résultats :
Nigeria 2:0 Sénégal
Tunisie 2:0 Egypte

Classement:
1. Tunisie 8 pts
2. Nigeria 7 pts
3. Sénégal 7 pts
4. Egypte 0 pt

Groupe B : le Cameroun devant, le Mali à la poursuite
Le Cameroun a fait un grand pas vers les Jeux Olympiques en s’imposant face à la Côte d’Ivoire, 2:0 à Yaoundé. Les Lions Espoirs ont marqué un but en début de chaque mi-temps, dominant assez largement les Ivoires Olympiques. Francis Ze, puis Marcus Mokake ont tous deux marqué de la tête, signe de la supériorité athlétique des Camerounais. Dès lors, les Ivoiriens, qui viennent de perdre leur entraîneur Robert Nouzaret, reparti en France, sont dans une position très délicate pour la qualification. Gballou Kouyo, transfuge de l'équipe Juniors et qui honorait sa première sélection, avait résumé le sentiment avant la rencontre : "C'est un match important. Nous avons conscience de l'enjeu qui est de pouvoir nous qualifier aux Jeux olympiques. Il faut tout simplement bien négocier ce virage". Le virage semble avoir été raté.

Dans l’autre rencontre, les Maliens, dont l’équipe A avait été une des révélations de la CAN en Tunisie, est venu à bout de la République Démocratique du Congo, conservant ainsi le contact avec le Cameroun. Justement renforcés par certains joueurs ayant participé à l’épreuve tunisienne, les Maliens abordaient la rencontre en confiance, comme l’expliquait Boubacar Guindo : "je suis très confiant et j'imagine même la suite du parcours contre le Cameroun et la Côte d'Ivoire en apothéose. Nous voulons cette qualification et nous irons la chercher".

Et c’est sans trop souffrir que les Maliens ont fait tomber les Congolais, même si les Simbas leur ont causé quelques frayeurs en fin de première période. Janvier Abouta (11ème, 36ème) y est allé de son doublé, tandis que Rafan Sidibé redonnait l’avantage aux siens (32ème) après l’égalisation de N’Seké Sassa (29ème). Désormais deuxièmes à un point des Camerounais, et cinq points devant les Ivoiriens, les Maliens ont encore toute leur chance. Ce qui n’est plus le cas des Congolais, dores et déjà éliminé avec 0 point.

Groupe B

Résultats :
Cameroun 2:0 Côte d'Ivoire
Mali 3:1 RD Congo

Classement :
1. Cameroun 10pts
2. Mali 9pts
2. Côte d'Ivoire 4pts
4. RD Congo 0pt

Groupe C : Le Maroc prend les rennes, l’Angola en chasse
Le Maroc, deuxième du Groupe C avant la quatrième rencontre, derrière l’Ethiopie, se savait dans l’obligation de gagner contre l’Ouganda pour encore espérer une qualification pour les Jeux Olympiques. Mustapha Madih, l’entraîneur des Lions Espoirs avait donc mis une certaine pression sur les épaules de ses protégés : "Nous n'avons pas d'autres alternatives que la victoire, et ce pour éviter tout genre de calcul. La victoire peut ainsi marquer un tournant décisif pour les deux derniers matches du groupe".

on message est apparemment passé, les Marocains ayant atomisé les Ougandais 5:0, grâce à des buts de Marwane Zemmama (37ème), Bouabid Moudden (38ème), Jamal Allioui (50ème), Yazid Kaissi (78ème) et Amine Ribati (85ème). Dans l’autre rencontre, les Ethiopiens, leaders, n’ont pas pesé bien lourd face à l’Angola. L’entraîneur angolais avait prévenu avant la rencontre : "Les Ethiopiens ont très bien joué jusque là, mais soyez certains que nous allons les battre chez nous". Les hommes de Seyoum Abate ont pu constater d’eux-mêmes qu’il ne s’agissait pas de paroles en l’air... Bruno Mauro (15ème, 69ème), Joao de Almeida (52ème) et Antonio Sotto (83ème) n’ont en effet eu aucun mal à faire sauter le verrou éthiopien. Désormais deuxièmes derrière le Maroc, les Angolais peuvent encore croire à la qualification. Mais les Ethiopiens ne sont pas encore décrochés...

Groupe C

Résultats :
Maroc 5:0 Ouganda
Angola 4:0 Ethiopie

Classement:
1. Maroc 8pts
2. Angola 7pts
3. Ethiopie 6pts
4. Ouganda 1pt

Groupe D : Tout reste à faire, le Ghana prend une petite option
Le nouvel entraîneur ghanéen Mariano Barreto a bien commencé son travail. Ses Black Meteors ont battu l’Algérie 2:0 pour prendre la tête du Groupe D. Ishmaël Addo (38ème), Kwadwo Poku (77ème) ont inscrit les deux buts de la victoire contre le leader du groupe, l’Algérie, bien terne ce week-end. Ait Mohamed Rachid, l’entraîneur algérien, partait pourtant à Kumasi en toute confiance : "Nous avons un avantage psychologique par rapport à eux après les deux précédentes confrontations. Nous allons entamer le match pour le gagner comme on l'a fait lors du match aller." Avantage apparemment insuffisant pour venir à bout des Ghanéens.

Dans ce groupe très serré, l’autre rencontre opposant la Zambie à l’Afrique du Sud revêtait également une importance considérable. Les Zambiens se devaient de gagner pour espérer passer premiers du groupe, les Sud-africains pour ne pas perdre toute chance de qualification avant même la fin de la campagne. Kenneth "Conti" Kubheka, l’entraîneur de l’Afrique du Sud, avait tenté, après la défaite au match aller (0:1) de rassurer les supporters. "Si nous battons les Zambiens au match retour, nous serons à nouveau en course. La bataille est loin d’être terminée". Il aura, cette fois, bien du mal à calmer les fans des Amaglug-glug. Car ses poulains se sont inclinés 2 à 1 à Chingola. Collins Mbesuma (10ème) avait ouvert le score très rapidement, mais les Sud-africains recollaient tout de suite grâce à Mabhuti Khanyeza (18ème). Et c’est encore une fois en fin de partie que les protégés de Kubheka craquaient, sur un but de Jacob Mulenga (72ème).

Dès lors, avec trois petits points au compteur, les Amaglug-glug n’ont plus grande chance de se qualifier. Comme l’avait prédit Kalusha Bwalya, le technicien zambien, "celui qui perdra ce match sera automatiquement sorti de la course". La qualification pour Athènes se jouera probablement entre l’Algérie, le Ghana et la Zambie.

Groupe D

Résultats :
Zambie 2:1 Afrique du Sud
Ghana 2:0 Algérie

Classement:
1. Ghana 7pts
2. Zambie 7pts
3. Algérie 6pts
4. Afrique du Sud 3pts