Les 16 équipes qualifiées pour le Tournoi olympique de football, Athènes 2004 sont maintenant fixées. Le tirage au sort, effectué à Athènes ce 9 juin 2004 en fin de matinée sous la direction de Jérôme Champagne, secrétaire général adjoint de la FIFA, a réparti les formations dans quatre groupes de quatre. A l'issue du premier tour, les deux premiers de chaque groupe se retrouveront en quart de finales. A noter un Groupe B de haute volée. Pour le reste, la qualification n'est acquise pour personne.

Le Français Christian Karembeu, qui joue en Grèce à l'Olympiakos, n'a pas été trop cruel pour l'hôte grec en tirant les groupes au sort. Pour autant, les Hellènes ont atterri dans un Groupe A de bon niveau. Avec la République de Corée, le Mali et le Mexique, les Européens n'ont pas le droit à l'erreur. Bien malin qui peut déterminer un favori objectif… Reste que Stratos Apostolakis, l'entraîneur grec, est plutôt content du tirage. " C'est bien, nous avons évité les grosses pointures des groupes B et C ", expliquait-il à fifa.com.


Le Groupe B est sans doute le plus impressionnant. Entre le Paraguay, l'Italie, le Ghana et même le Japon, la bataille risque d'être rude. Les Sud-américains ont été impressionnants en qualification, comme ils le sont dans toutes les catégories de jeunes ces dernières années. Les Ghanéens retrouvent les olympiades après 12 ans d'absence et leur médaille de bronze à Barcelone, et auront pour objectif de perpétuer l'hégémonie de l'Afrique Noire sur les Olympiades. Les Italiens ont largement dominé le Championnat d'Europe notamment en écrasant la Serbie et Monténégro en finale (3:0). Et les Japonais ne cessent de progresser, comme leurs aînés.


Mais le Groupe C n'a pas grand chose à lui envier, puisqu'on y retrouve l'Argentine, la Serbie et Monténégro, la Tunisie et l'Australie. Là encore, même si l'Argentine détient peut-être un petit avantage, il est impossible de pronostiquer. Les quatre équipes ont toute leur chance de voir les quart de finales.

Le Groupe D semble laisser un avantage aux Portugais, mais il faudra tout de même se méfier du Maroc, des surprenants Irakiens et des Costaricains. Un programme alléchant, qui commencera dès le 11 août. De quoi rendre heureux Issa Hayatou, vice-président de la FIFA et président de la commission d'organisation des Tournois olympiques : " le football a le privilège d'ouvrir les Jeux Olympiques, avant même la cérémonie d'ouverture. C'est une grande fierté ", affirmait-il peu avant le tirage au sort.

 

Voir les groupes