Les déclarations
© AFP

Gérard Gili, sélectionneur de la Côte d'Ivoire
"Nous avons fait un bon match ce soir, mais nous devons nous attendre à une rencontre difficile face au Nigeria. Le prochain quart de finale sera donc un choc entre deux équipes africaines qui se connaissent parfaitement. Cela devrait donner lieu à un match intéressant. Nous avons de bons joueurs, alors espérons que nous pourrons continuer sur notre lancée."

Emmanuel Koné, milieu de terrain de la Côte d'Ivoire
"L'expérience de Salomon Kalou a fait la différence ce soir. Si nous sommes en quart de finale, c'est bien grâce à lui."   

Graham Arnold, sélectionneur de l'Australie
"Nous étions nerveux pour notre premier match, puis nous avons réussi une belle performance contre l'Argentine. Aujourd'hui encore, nous avons été très bons. C'est Kalou qui a fait pencher la balance côté ivoirien. C'est un grand joueur, qui sait faire basculer le sort d'une rencontre. Depuis le début, mon équipe a du mal à marquer. C'est un problème que connaissent beaucoup de sélections australiennes. Nous sommes évidemment très déçus, mais je suis tout de même fier de mes joueurs. Ils ont bien travaillé et je pense qu'ils ont progressé sur le plan collectif."

Nikolai Topor-Stanley, défenseur de l'Australie
"Nous avons progressé à chaque match, mais cela n'a pas suffi."