Un but suffit au bonheur ivoirien (1:0)
© Foto-net

Première participation au Tournoi Olympique Masculin et première qualification pour les quarts de finale. Tel est le premier bilan dressé par la Côte d'Ivoire après sa victoire 1:0 face à l'Australie lors de la dernière journée du Groupe A ce mercredi 13 août à Tianjin.

Le premier quart d'heure se résume à un round d'observation seulement égayé par quelques frappes de loin des Ivoiriens tandis que les Australiens tentent de tenir le ballon au milieu de terrain. Privés de leur atout offensif principal, Archie Thompson, les Olyroos ont bien du mal à s'approcher des buts adverses, remarquablement protégés par Souleymane Bamba, tour de contrôle de la défense ivoirienne. David Carney trouve pourtant une faille à la 20ème minute, bien servi en profondeur. Sa frappe du gauche trompe Vincent Angban mais Bamba revient sauver sur sa ligne. Cinq minutes après, c'est l'attaquant Nikita Rukavytsya qui place une bonne tête, mais sans réel danger pour le portier des Eléphanteaux.

Côté ivoirien, à la demi-heure de jeu, Gervinho profite d'un service de Franck Dja-Djedje dans le couloir droit, mais se montre trop individualiste et oublie Salomon Kalou et Sékou Cissé au point de penalty. La mi-temps se terminera par un ultime rush de Gervinho sur la droite, mais sans personne à la réception de son centre.

La deuxième mi-temps est la copie conforme de la première avec deux équipes sans doute émoussées physiquement à l'heure de disputer leur troisième match en une semaine. Néanmoins, les Elephanteaux montrent par moments leur capacité d'accélération comme sur ce déboulé de Gervinho à la 68ème minute. L'attaquant manceau s'enfonce côté droit et sert idéalement Kalou en retrait, mais la frappe du buteur de Chelsea passe au-dessus du cadre.

L'Australie pour sa part cherche désespérément à se mettre en situation dangereuse mais Rukavytsya, trop esseulé en pointe, a du mal à porter le danger sur les cages adverses. C'est finalement Billy Celeski qui y parvient à la 70ème minute. Bien décalé côté droit, il frappe en force mais Angban sort un arrêt réflexe bienvenu.

La connexion Gervinho-Kalou finit par trouver la faille. Il reste moins de dix minutes à jouer lorsque le capitaine ivoirien récupère un ballon à 40 mètres du but, accélère et décale son coéquipier qui n'a plus qu'à assurer. Le ballon finit au ras du poteau d'Adam Federici (81', 1:0). Un but qui scelle la belle prestation ivoirienne tout au long de ce premier tour, et qui condamne les Australiens à faire leurs valises.

En quart de finale, les hommes de Gérard Gili retrouveront une vieille connaissance. Ils affronteront en effet le Nigeria ce samedi 16 août. Il y aura donc au moins un pays africain en demi-finale.