Le Brésil souffre mais s’impose (1:0)
© Foto-net

Pour son entrée en lice, le Brésil a souffert avant de s'imposer face à la Belgique (1:0) dans le premier match du Groupe C du Tournoi Olympique Masculin disputé dans le Stade du Centre Sportif Olympique de Shenyan ce jeudi 7 août.

Grandissimes favoris à la victoire finale, les Brésiliens s'appuient sur une triplette offensive Ronaldinho-Diego-Alexandre Pato qui ferait peur à toutes les défenses du monde. Toutes, ou presque. Car bien articulée autour de Vincent Kompany, l'arrière-garde belge ne laisse que peu d'espaces aux stars auriverdes. Au contraire, les Diablotins se créent même la première occasion grâce à Kevin Mirallas à la réception d'un débordement de Tom de Mul côté droit. Mais l'avant-centre lillois glisse au moment de frapper.

Côté brésilien, si l'on combine bien en milieu de terrain, on a du mal à approcher du but de Logan Bailly. Seule une frappe trop croisée du très offensif latéral  Marcelo et un coup franc détourné de Ronaldinho donnent quelques frissons au portier belge. Peu avant la demi-heure de jeu, les joueurs de Jean-François de Sart passent tout près de l'ouverture du score, Mais Renan sort bien dans les pieds de Mirallas avant que Marouane Fellaini ne croise trop sa reprise. La Seleçao réplique à cinq minutes du repos par un nouveau débordement de Marcelo, mais Pato manque son contrôle au point de penalty et Thomas Vermaelen joue au pompier.

En deuxième période, les Brésiliens jouent plus haut et c'est tout près de payer dès la première minute, mais Pato côté gauche enroule trop sa frappe du droit. On prend les mêmes et on recommence dix minutes plus tard, mais Vermaelen est encore là pour dégager sur sa ligne. En face, c'est encore une fois Mirallas qui s'offre la première occasion de la seconde période mais son tir du gauche est trop croisé. Le match basculer pour les Auriverdes lorsque Kompany reçoit un deuxième avertissement pour avoir accroché Diego.

Réduits à dix, les Belges se contentent alors de défendre mais ils ne peuvent rien sur un superbe numéro d'Hernanes dans la surface. Après un crochet pour éliminer son défenseur, le milieu de terrain de Sao Paulo décoche une frappe du gauche qui se loge dans la lucarne. (80', 1:0). Les Diablotins boiront le calice jusqu'à la lie en terminant à neuf, Fellaini rejoignant Kompany aux vestiaires avant tout le monde.

Les hommes de Dunga tenteront de confirmer ce bon début lors de la prochaine journée face à la Nouvelle-Zélande. Quant à la Belgique, privée de deux de ses piliers suspendus, elle cherchera sa première victoire contre la RP Chine.