Le week-end dernier a marqué la fin des compétitions préliminaires pour le Tournoi Olympique de Football, Pékin 2008 (du 6 au 24 août), qui commence dans quatre mois. Le Nigeria est parvenu à s'extirper de l'épreuve de qualification africaine, devenant ainsi le dernier participant de la compétition masculine. Pour tous ceux qui n'auraient pas été attentifs au déroulement des éliminatoires, FIFA.com fait le point sur les forces en présence.

Chine, terre de géants
A l'inverse de ce qui était arrivé à Athènes 2004, la majorité des grandes puissances ont réussi à trouver un billet pour le rendez-vous pékinois. Le premier continent à élire ses émissaires a été l'Amérique du sud, qui s'est servie de l'épreuve U-20 de janvier 2007 comme tremplin olympique. Au Paraguay, Brésiliens et Argentins ont joué les premiers rôles, le titre allant finalement à la Seleção conduite par Alexandre Pato. Les Albicelestes, champions olympiques en titre, ont arraché le précieux sésame des mains de l'Uruguay grâce à un but de dernière minute de Lautaro Acosta.

La présence de ces deux équipes pourrait permettre aux spectateurs de voir évoluer des joueurs comme Juan Román Riquelme, Lionel Messi, Kaká ou Alexandre Pato sur les terrains chinois au prochain mois d'août.

Mais la liste des candidats ne s'arrête pas aux deux ogres de la CONMEBOL. En Afrique, l'épreuve éliminatoire qui s'est achevée en mars 2008 a vu le Nigeria, la Côte d'Ivoire et le Cameroun repartir avec les trois billets pour Pékin. Les Nigérians avaient décroché l'or à Atlanta 1996 et les Camerounais à Sydney 2000, aussi ne serait-il pas surprenant de les voir aborder le tournoi avec des ambitions certaines. La Côte d'Ivoire, dont la prestation à la Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006 avait été saluée par tous les observateurs, ne sera pas à prendre à la légère.

En Asie, les surprises n'ont pas été à l'ordre du tour. L'Australie, le Japon et la République de Corée représenteront à nouveau le continent, comme à Athènes, sauf que les Socceroos ne défendront pas cette fois-ci les chances océaniennes. Disputées en novembre 2007, les qualifications ont donné lieu à une belle empoignade, puisque les billets ont attendu la dernière journée pour trouver preneurs. Les Australiens, sous la houlette de Graham Arnold, ont souffert jusqu'au bout face à la concurrence de l'Irak, demi-finaliste de l'édition grecque de 2004. Japonais et Coréens ont annoncé qu'ils s'appuieraient sur des joueurs expérimentés, dévoilant ainsi leur envie de participer aux instances décisives.

La présence de la Nouvelle-Zélande n'a rien d'étonnant. Débarrassés des gênants voisins australiens, les All White ont dominé de la tête et des épaules le tournoi hexagonal final, disputé à Fidji au mois de mars dernier.

L'Italie vise haut, le Mexique se rate
En Europe, l'Italie fait évidemment partie des qualifiés, mais on ne peut pas dire qu'elle se soit simplifié la vie. Troisième de sa poule, elle n'a composté son billet pour l'Empire du milieu qu'au terme d'un match de barrage face au Portugal, moyennant une séance de tirs au but. "Bronzés" à Athènes, les Azzurri feront le déplacement oriental en compagnie de la Belgique, de la Serbie et des Pays-Bas. Absents du rendez-vous olympique pendant 55 ans, les Jong Oranje abordent la compétition en tant que vainqueurs du championnat d'Europe U-21.

C'est finalement la CONCACAF qui a accouché de la surprise la plus retentissante, avec l'échec du Mexique. Le champion du monde U-17 en 2005 a dû baisser pavillon face aux Etats-Unis et au Honduras, vainqueur inattendu du tournoi de qualification. Cette déconvenue n'a pas ravi les autorités aztèques, qui ont décidé de destituer le sélectionneur national Hugo Sánchez dans la foulée. Le pavillon régional sera donc porté par les Honduriens et les Etasuniens, comme à Sydney 2000.


Liste des qualifiés pour Pékin 2008
CONMEBOL : Brésil et Argentine
UEFA : Pays-Bas, Belgique, Italie et Serbie
CAF : Côte d'Ivoire, Cameroun et Nigeria
OFC : Nouvelle-Zélande
CONCACAF : Honduras et Etats-Unis
CAF : Australie, Japon et la République de Corée
Pays hôte : Chine

* Le tirage au sort aura lieu le 20 avril