Groupe A
Gérard Gili (sélectionneur de la Côte d'Ivoire)

Cela sera difficile pour nous, car nous allons disputer notre premier match contre l'Argentine, championne olympique en titre. Nous allons devoir faire de notre mieux. Au sein de la poule A, je crois que l'Australie possède la meilleure équipe.

John Boultbee (sélectionneur de l'Australie)
Je suis plutôt satisfait de retrouver l'Argentine, une équipe que nous avions déjà affrontée il y a quatre ans, à Athènes. Nous avions également joué contre la Serbie-Monténégro lors du précédent tournoi. En revanche, nous ne savons que peu de choses de la Côte d'Ivoire. Nous avions atteint les quarts de finale à Athènes. Il faudra faire encore mieux cette année.

Sergio Batista (sélectionneur de l'Argentine)
Je ne sais pas vraiment dans quelle posture vont se présenter nos adversaires. Nous avons des informations que la Côte d'Ivoire, je sais qu'ils ont Drogba et Kalou. La Serbie a battu la Belgique et l'Italie il n'y a pas si longtemps. Et je ne connais rien de l'Australie. Je ne sais pas du tout quels joueurs ils vont amener en Chine. Je me concentre toujours sur mon équipe en priorité. Si nous sommes au point, il n'y aura pas de problèmes."

Groupe B
Samson Siasia (sélectionneur du Nigeria)
Nous allons débuter notre parcours contre les Pays-Bas, ce qui ne sera certainement pas facile. Nous allons tout de même tenter de nous imposer. Le Nigeria a déjà remporté la médaille d'or, en 1996, et notre objectif est de rééditer l'exploit. Mais, avant cela, il va déjà falloir se qualifier pour la finale.

Yasuharu Sorimachi (sélectionneur du Japon)
les Pays-Bas partiront favoris, ce qui est logique, car ils font partie des meilleures équipes au monde. Le Nigeria possède également une belle équipe et les Etats-Unis sont en progrès constants. En ce qui nous concerne, nous sommes satisfaits du tirage au sort et nous avons hâte de rencontrer nos adversaires.

Peter Nowak (sélectionneur des Etats-Unis)
Nous avons hérité d'un groupe difficile, mais dans un tournoi de ce niveau, qui regroupe les 16 meilleures équipes de la planète, il fallait s'y attendre. Nous allons trouver des formations de très haut niveau sur notre route, à nous de trouver les moyens de les contrer. Notre objectif reste de nous qualifier pour le second tour.

Groupe C
Nan Yong (vice-président de la fédération chinoise)
Nous nous apprêtons à disputer notre deuxième Tournoi Olympique de Football. Notre première apparition avait été plutôt décevante, car nous n'avions pas inscrit le moindre but. Pour nous, il n'y a pas de petites équipes. Dans un premier temps, nous devons nous concentrer sur notre préparation si nous voulons être prêts à nous mesurer aux meilleurs d'ici au mois d'août.

Jonathan Gould (sélectionneur de la Nouvelle-Zélande)
Tout le monde veut finir en tête de sa poule. Nous ne sommes pas différents et nous espérons être présents au second tour. Le Brésil est très fort. Notre équipe est encore jeune, mais elle ne manque pas de talent. Quant aux Chinois, je pense qu'ils seront très motivés.

Groupe D
Park Sung Wha (sélectionneur de la République de Corée)
Nous sommes satisfaits du sort qui nous a été réservé. Le Cameroun et l'Italie seront deux adversaires de grande valeur. En outre, nous n'avons encore jamais joué contre eux dans cette compétition. Nous avons donc tout à apprendre sur eux en termes de technique et de tactique. Il y a quatre ans, nous nous étions inclinés de peu en quarts de finale. Cette année, nous espérons décrocher une médaille et nous avons toutes les raisons d'être confiants.

Pierluigi Casiraghi (sélectionneur de l'Italie)
Le tirage au sort a été plutôt clément, même si nous ne savons pas grand-chose de nos adversaires. Il va donc falloir se mettre au travail. Le Cameroun risque de nous poser beaucoup de problèmes et la République de Corée sera pratiquement à domicile. Notre premier objectif consiste à passer le premier tour. Ensuite, nous verrons.