L’expérience, alliée de la jeunesse
© AFP

C'est bien connu, tout ce qui est rare a de la valeur. Il n'est donc pas étonnant que les amateurs de football qui s'apprêtent à suivre le Tournoi Olympique Masculin n'aient d'yeux que pour les joueurs de plus de 23 ans. Chaque équipe ne peut en aligner que trois, autant dire qu'il vaut mieux bien choisir ! FIFA.com vous présente ces joueurs confirmés qui apportent leur talent et leur expérience à leurs coéquipiers.

A tout seigneur, tout honneur. L'un des heureux élus a connu la consécration en remportant la Coupe du Monde de la FIFA. C'était en 2002 et le Brésilien Ronaldinho, alors âgé de 22 ans, dévoilait au monde son sourire et son talent exceptionnel. Il a depuis connu de nombreux hauts - une Ligue des champions, deux Ligas ou un titre de Joueur Mondial de la FIFA - et quelques bas comme la saison blanche vécue avec le FC Barcelone.

Désireux de se relancer, Ronnie compte aider la Seleçao à décrocher la médaille d'or, rare titres qui manque à son palmarès. "C'est un élément très important de notre équipe et il recouvre toutes ses facultés" affirme Dunga, son entraîneur. "Le plus important, c'est qu'il soit heureux et qu'il ait retrouvé le sourire." Le discours pourrait être le même pour le défenseur Thiago Silva, déçu de s'être récemment incliné en finale de la Copa Libertadores avec Fluminense.

Autre habitué des grandes occasions, l'Argentin Juan Roman Riquelme espère enfin décrocher son premier titre avec sa sélection. Le maître à jouer de Boca Juniors rejoindrait ainsi le milieu défensif de Liverpool Javier Mascherano, retenu dans le groupe de Sergio Batista, et seul rescapé de l'épopée victorieuse de 2004.

Le rugueux joueur des Reds aura une impression de déjà-vu lorsqu'il croisera l'Australien Jade North. Le défenseur des Socceroos était aussi présent en 2004 et entend faire profiter ses coéquipiers de l'expérience acquise face à l'Argentine. "Ils avaient souffert contre nous" confiait-il récemment à FIFA.com en faisant référence à la défaite 1:0 à Athènes. "Aujourd'hui, l'équipe est plus forte. Il y a de la vitesse et de la technique." Deux atouts dont ne manque pas Archie Thompson, 29 ans, et qui lui ont permis d'inscrire 21 buts en 30 sélections A.

Les Néo-zélandais misent sur un trio de joueurs de plus 23 ans expatriés dans les îles britanniques. Le défenseur Ryan Nelsen (Blackburn), le milieu Simon Elliot (Fulham) et l'attaquant Chris Killen (Celtic), constituent une colonne vertébrale solide qui tentera se frottera au pays hôte pour son entrée en lice. Sur ses terres, la RP Chine s'appuie sur l'expérience anglaise de Zhi Zheng, sociétaire de Charlton. Quant à la République de Corée, elle se présente avec un vainqueur de la dernière Coupe UEFA, le défenseur du Zenit Saint-Pétersbourg Kim Dong Jin.

Parmi les joueurs les plus attendus, le Néerlandais Roy Makaay apporte à la sélection oranje le poids de ses 33 ans et de ses 231 buts inscrits en club. Un talent qui a sans doute fait de l'ombre à Gerald Sibon, 32 ans, barré en sélection par Makaay, Ruud van Nistelrooy ou Patrick Kluivert.  L'attaquant d'Herenveen a aujourd'hui l'occasion de prendre une revanche sur ce destin. Côté italien, seul le buteur de la Lazio Tommaso Rocchi a dépassé les 23 bougies. Le Camerounais Gustave Bebbe et le Nigérian Peter Odemwingie seront les seuls Africains dans ce cas.

Notons enfin que les Etats-Unis aligneront le doyen de la compétition, le légendaire Brian McBride, 36 ans, ayant pour l'occasion accepté de sortir de sa retraite pour prêter main forte à ses jeunes coéquipiers.

Pour retrouver les listes des joueurs sélectionnés pour le Tournoi Olympique Masculin, Pékin 2008, cliquez sur le lien dans la colonne de droite.