La FIFA déçue par la décision du TAS
© Foto-net

La FIFA a exprimé sa déception après la décision du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) qui était amené à se prononcer aujourd'hui 6 août sur le caractère obligatoire de la mise à disposition par les clubs des joueurs de moins de 23 ans pour le Tournoi Olympique de Football masculin de Pékin 2008.

« La FIFA est surprise et déçue par cette décision du TAS mais la respecte. Néanmoins, je lance un appel aux clubs : laissez vos joueurs participer aux Jeux Olympiques ! Ce serait un acte de solidarité en parfaite harmonie avec l'esprit olympique. Ce serait formidable pour les joueurs, pour les fans et pour le football », a déclaré Joseph S. Blatter, Président de la FIFA, qui a d'ailleurs envoyé au FC Barcelone, au Werder Brême et à Schalke 04 un message leur demandant de ne pas rappeler Messi, Diego et Rafinha.

« L'opinion de la FIFA n'a pas changé : les tournois olympiques de football sont une opportunité unique pour un joueur, une compétition de très haut niveau permettant à tous les acteurs de notre sport, et notamment les plus jeunes, d'acquérir une expérience internationale qui leur est bénéfique. Par conséquent, non seulement le joueur et son équipe nationale, mais aussi son club peuvent profiter d'une telle expérience », a-t-il ajouté.

« Je regrette que le TAS n'ait pas pris en compte l'esprit olympique », a conclu le Président de la FIFA.

La FIFA tient à remercier tous les clubs qui ont libéré leurs joueurs pour la compétition, une décision empreinte de solidarité et d'esprit olympique.

Souhaitant faire appel de la décision rendue par le juge unique de la Commission du Statut du Joueur (voir communiqué du 30 juillet) qui stipulaient que la mise à disposition des joueurs de moins de 23 ans pour le Tournoi Olympique de Football masculin est obligatoire pour tous les clubs, le Werder Brême et Schalke 04 (Allemagne) et le FC Barcelone (Espagne) avaient saisi le TAS.

La FIFA se réunira avec le Comité International Olympique après les Jeux afin de discuter de ce point et de clarifier la situation pour les prochains Tournois Olympiques de Football.