Messi met l'Argentine sur de bons rails (2:1)
© AFP

L'Argentine a entamé la défense de son titre olympique en s'imposant face à la Côte d'Ivoire (2:1) lors du deuxième match du Groupe A du Tournoi Olympique Masculin disputé à Shanghai ce jeudi 7 août, grâce notamment à un très bon Messi, auteur d'un but et à l'origine du deuxième.

Un coup franc de Juan Roman Riquelme dès la quatrième minute donne le ton de la rencontre et un premier frisson à Vincent Angban, le portier ivoirien. S'ils ne veulent pas s'exposer aux coups de patte du meneur argentin, les Ivoiriens doivent éviter les fautes que provoquent les vifs attaquants Lionel Messi, Sergio Agüero ou Ezequiel Lavezzi. Côté ivoirien, seul le capitaine Gervinho arrive à créer quelques brèches. En l'espace de deux minutes, il décoche une frappe trop enlevée du gauche et se fait reprendre au dernier moment par Nicolas Pareja après une belle chevauchée.

A la demi-heure de jeu, Lavezzi se retrouve en bonne position suite à un débordement de la Pulga Messi côté gauche, mais le centre du Barcelonais est légèrement dévié et l'attaquant napolitain, surpris, ne parvient pas à appuyer suffisamment sa déviation. Dans la foulée, les Ivoiriens réalisent la copie conforme de l'action mais le centre de Salomon Kalou n'est pas converti par Gervinho. L'attaquant du Mans croit trouver l'ouverture à la 38ème minute, mais son but à bout portant est annulé pour hors-jeu. Juste avant la pause Messi, part lui dans le bon timing sur une belle ouverture de Riquelme. Le prodige argentin ne tremble pas et gagne son face-à-face avec Angban (43', 1:0).

Les Albicelestes tentent de maintenir le rythme en seconde période mais sont moins tranchants dans les derniers mètres. Et à trop gérer, les hommes de Sergio Batista sont finalement punis. Sur un centre très haut de Mamadou Bagayoko côté droit, l'attaquant Sekou Cissé s'élève plus haut que Pablo Zabaleta et trompe Oscar Ustari d'un puissant coup de tête (53', 1:1). Ce but libère les Ivoiriens qui semblent plus frais physiquement et multiplient les offensives, que Javier Mascherano et Ezekiel Garay s'efforcent de faire avorter. Pas prêts à se satisfaire du nul, les champions olympiques en titre tentent de reprendre les choses en main, mais El Kun Agüero est signalé hors-jeu lorsqu'il trouve le chemin des filets, et un nouveau coup franc de Riquelme est capté tant bien que mal par Angban.

Les Elephanteaux craquent finalement dans les dernières minutes. Sur un coup franc rapidement joué par Riquelme côté gauche, Messi frappe en force dans un angle fermé. Le gardien ivoirien ne peut que repousser dans les pieds de Lautaro Acosta, tout juste entré en jeu. (86', 2:1). L'homme qui avait qualifié l'Argentine pour le Tournoi Olympique enfile à nouveau le costume de sauveur pour offrir à son pays sa première victoire dans l'édition 2008.

Après le match nul entre l'Australie et la Serbie, l'Argentine prend la tête du groupe et la Côte d'Ivoire ferme la marche. Mal récompensés de leur prestation convaincante, les Ivoiriens auront l'occasion de se rattraper lors de la prochaine journée face aux Serbes. Les Argentins se mesureront dans le même temps à l'Australie.