Qui pour accompagner l'Argentine ?
© AFP

Le Groupe A du Tournoi Olympique de Football Masculin a déjà révélé un qualifié pour les quarts de finale : l'Argentine. Cela n'enlève rien à l'enjeu de la dernière journée de cette poule, qui se déroulera le mercredi 13 août : tandis que les Albicelestes auront à cœur de rester en tête, la Côte d'Ivoire, l'Australie et la Serbie seront à la lutte pour la deuxième place qualificative.

Les matches
Côte d'Ivoire - Australie, 13 août, 19 h 45 (heure locale), Tianjin
Argentine - Serbie, 13 août, 19 h 45 (heure locale), Pékin

Le contexte
Après avoir connu la défaite lors de leur entrée en lice, les Ivoiriens ont démontré toute leur valeur contre la Serbie. Ils occupent provisoirement la deuxième place et se retrouvent devant une équation simple : en cas de victoire face à la formation australienne dirigée par Graham Arnold, les Eléphanteaux seront assurés de participer aux quarts de finale, quel que soit le résultat de l'autre rencontre. Côté australien, il faudra non seulement l'emporter, mais également espérer que la Serbie ne s'impose pas face à l'Argentine, pour pouvoir subtiliser la deuxième place aux Ivoiriens.

Forte de ses deux succès en autant de sorties, l'équipe argentine entraînée par Sergio Batista est déjà qualifiée et a pris ses quartiers dans le Village olympique de Pékin. Reste à Lionel Messi et compagnie à faire le nécessaire afin de ne pas laisser échapper leur position de tête. Pour cela, un match nul sera suffisant, voire une défaite, à condition cependant que la Côte d'Ivoire ne gagne pas. Quant à la Serbie, qui reste sur un revers face aux Ivoiriens, elle ne pourra se qualifier pour les quarts qu'au bénéfice d'un concours de circonstances improbable, mais pas impossible. Pour commencer, la sélection des Balkans devra s'imposer en soignant sa différence de buts, puis espérer un coup de pouce du destin du côté de Tianjin.

Le joueur à suivre
Agé de 21 ans, Zoran Tosic, le milieu offensif du Partizan Belgrade, a déjà démontré son talent et sa puissance lors du premier match, face à l'Australie. Contre la Côte d'Ivoire, il a été la plaque tournante de l'équipe de Serbie, rôle qu'il devra une nouvelle fois assumer au mieux face à l'Argentine, si les hommes de Miroslav Djukic veulent éviter un retour précoce à la maison.

La stat
9 - C'est le nombre de victoires consécutives dans le tournoi que totalisera l'Argentine, en cas de succès sur la Serbie. Elle en est aujourd'hui à 8, et occupe la première place de l'histoire en la matière, à égalité avec l'Uruguay (entre 1924 et 1928) et la Hongrie (1952 et 1960).

Entendu
"Nous sommes maîtres de notre destin. C'est fondamental. J'entends souvent dire que notre objectif est la qualification pour les quarts. C'est faux. Notre objectif est d'atteindre la finale, car nous avons confiance dans notre potentiel", Gérard Gili, sélectionneur de la Côte d'Ivoire

"C'est vrai que nous allons affronter le principal favori de la compétition. Mais en football, un match n'est jamais joué d'avance. Nous pouvons créer la surprise. Nous ne sommes pas encore éliminés, du moins pas mathématiquement", Miroslav Djukic, sélectionneur de la Serbie

La question
Qui prendra la deuxième place du Groupe A ?