Record argentin, remords asiatiques
© AFP

La journée du 13 août est à marquer d'une pierre noire pour le football asiatique. En effet, aucun de ses quatre représentants n'a réussi à se qualifier pour le second tour du Tournoi Olympique de Football Masculin.

Le Japon, qui n'entretenait déjà plus aucun espoir, quitte la compétition sur une courte défaite (0:1) face aux Pays-Bas. Dans le Groupe D, la victoire de la République de Corée sur le Honduras (1:0) n'aura finalement servi à rien, puisque le Cameroun a réussi à arracher le point du nul à l'Italie. De son côté, la RP Chine n'a pas réussi à créer la surprise face au Brésil. Malgré le soutien inconditionnel de ses supporters, le pays hôte a lourdement chuté (0:3) face aux hommes de Dunga. Enfin, l'Australie n'a pas pu obtenir la victoire qui lui manquait face à la Côte d'Ivoire. Les Olyroos échouent à la troisième place du Groupe A, aux portes des quarts de finale.   

Mais le malheur des uns fait toujours le bonheur des autres. L'Amérique du Sud et l'Afrique sont les deux grandes gagnantes de ce premier tour. Tous leurs représentants sont qualifiés pour le prochain tour ! Côté européen, l'Italie, les Pays-Bas et la Belgique ont franchi le premier obstacle. Seule la Serbie a connu une élimination prématurée. "Les joueurs européens ont l'occasion de s'aguerrir dans les meilleurs championnats du monde. Cela leur permet d'acquérir rapidement une expérience intéressante. A ce niveau, cela fait toute la différence", constate Yasuharu Sorimachi, le sélectionneur japonais.

L'affiche
La victoire (2:1) du Nigeria sur les Etats-Unis peut être considérée comme le fait le plus marquant de cette dernière journée de la phase de poules. Les Américains abordaient pourtant la rencontre en position de favoris. Forts de leur première place au classement du Groupe B, un simple match nul leur suffisait pour valider leur billet pour les quarts de finale. C'était compter sans la combattivité des Nigérians. En s'imposant 2:1, les Africains se sont emparés de la première place et ont, par la même occasion, scellé le sort des Etats-Unis. Car, dans le même temps, les Pays-Bas se sont imposés face au Japon, reléguant la sélection américaine en troisième position. C'est Gerald Sibon qui s'est chargé de transformer le penalty de la victoire face aux Nippons. Pour les Américains, qui ont fini le match contre le Nigeria à dix, la défaite a donc un goût particulièrement amer.

Les autres matches
L'Argentine a survolé les débats dans le Groupe A en remportant trois victoires en autant de sorties. De son côté, la Côte d'Ivoire a su se contenter d'un petit but de Kalou pour tenir à distance l'Australie, son adversaire du jour. Malgré la défaite, le gardien serbe Vladimir Stojkovic s'est illustré en repoussant à deux reprises un penalty tiré par l'Argentin Angel Di Maria.

Pendant ce temps, le Brésil a poursuivi sa promenade de santé dans le Groupe C. La Seleçao affiche même un bilan impressionnant : neuf points en trois matches et aucun but encaissé. Quant à la Belgique, elle parvient à tirer son épingle du jeu en arrachant une courte victoire (1:0) face à la Nouvelle-Zélande, synonyme de qualification pour les quarts de finale.

Le Cameroun accède lui aussi au second tour, à la faveur d'un bon match nul obtenu aux dépens de l'Italie. De ce fait, la victoire (1:0) de la République de Corée sur le Honduras n'a qu'une valeur purement statistique. L'histoire retiendra cependant que Kim Dong Jin a inscrit le plus beau but de la journée. Après un superbe une-deux côté gauche, le Coréen a placé une frappe imparable dans la lucarne du but hondurien.

Le joueur
Les artistes brésiliens ont une nouvelle fois brillé à l'occasion du succès 3:0 de la Seleçao. Toutefois, un joueur s'est particulièrement mis en évidence aujourd'hui : Diego. Véritable métronome au milieu de terrain, le meneur de jeu du Werder Brême a offert un but à Thiago Neves avant d'inscrire son nom au tableau d'affichage. Déjà très en vue lors des deux premiers matches du Brésil, Diego semble bien parti pour s'imposer comme l'une des pièces maîtresses du dispositif mis en place par Dunga.   

La stats
9 - comme le nombre de victoires consécutives remportées par l'Argentine dans le Tournoi Olympique de Football Masculin. Vainqueurs à six reprises lors d'Athènes 2004, les Sud-américains se sont déjà imposés par trois fois depuis leur arrivée en RP Chine.

Entendu...
"Nous avons voyagé à travers la Chine, en commençant par Hongkong puis Tianjin, aujourd'hui Shenyang et maintenant, nous à Shanghai. J'espère que notre périple se terminera à Pékin." Foppe de Haan, sélectionneur des Pays-Bas

"Malgré la défaite, je suis fier de mes joueurs. Ils ont encore tout donné ce soir. Ils se sont battus comme des lions et je pense que cette expérience internationale leur sera bénéfique. Pour moi, ces joueurs méritent tous la médaille d'or." Peter Nowak, sélectionneur des Etats-Unis
 

Les résultats complets
Côte d'Ivoire - Australie 1:0
Argentine - Serbie 2:0
Pays-Bas - Japon 1:0
Nigeria - Etats-Unis 2:1
RP Chine - Brésil 0:3
Nouvelle-Zélande - Belgique 0:1
République de Corée - Honduras 1:0
Cameroun - Italien 0:0

Les quarts de finale en un coup d'œil
Brésil - Cameroun
Italie - Belgique
Argentine - Pays-Bas
Nigeria - Côte d'Ivoire