L'Argentine s'est imposée face aux Pays-Bas (2:1 a.p.), ce samedi 16 août à Shanghai, en quart de finale du Tournoi Olympique Masculin. Angel Di Maria, le bien nommé ("ange" en espagnol), qualifie les siens en prolongation.

Mieux entrés dans la partie que les Néerlandais, les Argentins prennent rapidement l'avantage. Emmenés par un Lionel Messi virevoltant et un Juan Riquelme très appliqué tout au long de la rencontre, la formation albiceleste s'est mise en évidence dès la fin du premier quart d'heure. Messi, lancé en contre, se défait de deux défenseurs oranjes et trompe Kenneth Vermeer (14', 1:0).

Ce match cadenassé au milieu par une aisance technique argentine supérieure à celle des Hollandais, tourne à la démonstration. De Oscar Ustari à Sergio Agüero, le ballon passe par chaque joueur albiceleste. Les Argentins montrent toute leur qualité balle au pied. A la demi-heure de jeu, El Kun s'offre un numéro d'équilibriste sur le côté droit et élimine deux défenseurs avant de se faire contrer régulièrement dans la surface. Un régal pour les spectateurs.

A trop garder le ballon, les coéquipiers de Messi en oublient l'essentiel : aller de l'avant. Les Néerlandais, touchés mais pas coulés, réagissent sur un coup franc d'Evander Sno contré par Nicolas Pareja. Le ballon termine dans les pieds d'Otman Bakkal, qui à six mètres du but ajuste Ustari. Les deux équipes se séparent sur un score nul à la pause (36', 1:1).

Le pressing un peu plus constant des Hollandais en début de deuxième mi-temps ne change pas la donne. Agüero manque à deux reprises le cadre : son premier tir, un peu trop croisé, vient mourir à gauche des buts (47'). Bien servi par Messi, il voit ensuite sa tête frôler le poteau adverse (53').

La dernière demi-heure baisse en intensité. Les Argentins sont moins inspirés et les Hollandais, incapables d'élever leur niveau technique commettent une accumulation de petites fautes. A l'approche de la fin du temps réglementaire, d'un côté les tirs de Royston Drenthe (86') et de Ryan Babel (90') frôlent le poteau. De l'autre, Messi (88') bien servi par Riquelme, part du milieu de terrain ballon au pied, enrhume la défense oranje mais voit son tir arrêté par le gardien.

La prolongation est marquée par cet éclair de génie de Messi. D'une passe millimétrée en profondeur, il lance Angel Di Maria dans le dos de la défense hollandaise. Jouant en-dessous de son niveau pendant plus de 90 minutes, le joueur de Benfica se réveille pour ajuster le gardien et permettre aux Argentins de se diriger droit vers les demi-finales (105', 2:1). Les quelques assauts des Pays-Bas dans cette seconde période ne changent rien : les Albicelestes rejoignent les Auriverdes.