Le Nigeria remporte le duel africain (2:0)
© Foto-net

C'était une certitude avant ces quarts de finale : il y aurait une équipe africaine en demi-finale. On connaît maintenant son identité. Après avoir battu la Côte d'Ivoire ce samedi 16 août à Qinhuangdao, le Nigeria sera dans le dernier carré.

Entre deux des grandes puissances du Continent Mère, le round d'observation dure une bonne demi-heure durant laquelle la puissance physique des défenses prend le pas sur la rapidité des attaques. La première demi-occasion est pour Salomon Kalou, qui s'échappe coté droit, mais l'attaquant de Chelsea est bien repris avant de pouvoir armer. Dans la minute suivante, Sekou Cissé tente sa chance du gauche, mais il est déséquilibré au moment de frapper. Côté nigérian, le seul danger vient d'une reprise en demi-volée d'Ebenezer Ajilore monté aux avants postes. Mais le cuir passe à droite des buts de Vincent Angban.

Ce sont pourtant les Golden Eaglets qui vont mieux finir la première moitié de ce quart de finale. Juste avant la pause, sur un contre mené à la vitesse de la finale du 100 mètres qui se dispute à quelques kilomètres, le capitaine Promise Isaac décale Peter Odemwingie côté droit. Sa frappe croisée finit dans le petit filet opposé et la Dream Team IV rejoint les vestiaires en tête au tableau d'affichage (44', 1:0).

Dès leur retour sur la pelouse, les joueurs de Gérard Gili se ruent à l'attaque et c'est tout près de payer sur un centre de la droite repris par Kalou, mais Ambruze Vanzekin se détend bien pour préserver l'avantage nigérian. Quelques instants plus tard, le coup franc d'Emmanuel Koné termine dans la niche de Vanzekin. Devant le but adverse, le danger vient de Souleymane Bamba, le défenseur ivoirien, qui est tout près de tromper son propre gardien sur un duel aérien avec Ajilore. Dans la foulée, Gervinho frôle l'égalisation mais Vanzekin se couche pour sortir une frappe qui filait au ras du poteau. Sur le corner qui suit, Bamba aura une nouvelle occasion mais, surpris, il ne peut cadrer sa reprise.

Les Ivoiriens vont le regretter car dans la minute suivante, les joueurs de Samson Siasia assurent définitivement leur qualification. Obasi est fauché dans la surface par Bamba et Victor Obinna se charge d'exécuter la sentence. Des 11 mètres, il trouve la lucarne gauche d'Angban, pris à contrepied. Les Eléphanteaux ne relèveront pas la tête et voient les Nigérians filer vers les demi-finales. Ils y affronteront la Belgique ce mardi à Shanghai. Les Ivoiriens peuvent quitter la compétition la tête haute après avoir atteint les quarts de finale pour leur première participation olympique.