Une finale avant l'heure
© AFP

Deux maillots imbibés d'histoire, une rivalité inaltérable et un bel échantillon du gratin footballistique. Tous ces ingrédients font de la deuxième demi-finale du Tournoi Olympique de Football Masculin, entre le Brésil et l'Argentine, le temps fort de la journée. A la clé, un billet pour la grande finale du samedi 23 août.

Le match
Brésil - Argentine, 19 août, 21h00 (heure locale) - Pékin

Le contexte
Depuis 100 ans qu'elle existe, la compétition olympique n'avait jamais occasionné de face-à-face sud-américain dans le dernier carré. Cependant, les deux colosses de la CONMEBOL s'étaient déjà affrontés à Séoul 1988 : le Brésil des Claudio Taffarel, Romario, Bebeto et autres Careca s'était alors imposé 1:0.

Pour ce qui est de la compétition chinoise, les deux sélections présentent pour l'instant un bilan parfait, avec quatre victoires en autant de matches. Pour réussir ce parcours, elles ont fait parler des atouts différents. Ainsi, le Brésil n'a toujours pas encaissé le moindre but, tandis que l'Argentine a établi un record dans l'épreuve olympique en enregistrant 10 succès consécutifs.

Ce choc offrira également une énième passe d'armes à deux joueurs que le football de haut niveau a souvent placés l'un en face de l'autre. Capitaines et symboles d'une génération dorée, Ronaldinho et Riquelme seront les protagonistes d'un des duels les plus attendus de cette compétition. Par ailleurs, la présence d'Alexandre Pato, de Sergio Agüero, de Diego et de Lionel Messi garantit un spectacle de haute volée dans ce match à quitte ou double entre le tenant du titre et un Brésil qui court toujours après sa première breloque dorée.

Le duel
Messi (ARG) - Diego (BRA)
C'est sûr, l'issue de cette finale avant l'heure dépendra de l'inspiration de ces deux joueurs, qui ont pris une part prépondérante aux excellents parcours des sélections albiceleste et auriverde. Avec deux buts à son actif, le jeune prodige du FC Barcelone fait partie des meilleurs pourvoyeurs de l'Argentine. Quant au milieu de terrain du Werder Brême, il a été à la baguette des meilleures séquences de l'orchestre de Dunga. Celui qui prendra le dessus dans ce duel de créateurs pourrait bien faire basculer la rencontre en faveur des siens.

La stat
2 - comme le nombre de demi-finales disputées entre le Brésil et l'Argentine sur les dix dernières années. Le bilan est équilibré avec une victoire pour chaque pays. Les Auriverdes s'étaient imposés à la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Emirats Arabes Unis 2003, tandis que les Albicelestes avaient pris leur revanche deux ans plus tard dans la même catégorie, aux Pays-Bas.

Entendu
"Bien entendu, c'est toujours particulier de jouer contre le Brésil. Les Brésiliens auront à cœur de gagner car ils n'ont jamais décroché de médaille d'or et de notre côté, nous voudrons en ramener une deuxième. C'est vrai que dernièrement, ils ont pris le dessus, mais c'est un autre contexte. Dans ce groupe, nous avons tous battu le Brésil plus d'une fois", Javier Mascherano, joueur de l'Argentine