Nigeria et Argentine en finale
© Foto-net

Les demi-finales du Tournoi Olympique de Football Masculin nous ont offert un spectacle riche en émotions et en buts. Au terme de deux rencontres d'un excellent niveau, on connaît enfin le nom des deux derniers candidats à la médaille d'or : samedi à Pékin, l'Argentine et le Nigeria ont rendez-vous avec l'histoire. La sélection albiceleste est facilement venue à bout du Brésil (3:0), tandis que la Dream Team IV a nettement dominé la Belgique (4:1).

Le public chinois aura donc droit à un remake de la finale du Tournoi Olympique d'Atlanta 1996, qui s'était soldée par un triomphe nigérian. La première revanche à ce niveau de la compétition avait mis aux prises la Grande-Bretagne et le Danemark à deux reprises, en finale des Jeux de 1908 et 1912.   

FIFA.com revient pour vous sur tous les faits marquants de ces deux demi-finales de rêve.

Les matches
Nigeria - Belgique 4:1, Shanghai
En s'imposant 4:1 devant la Belgique, le Nigeria a facilement gagné son billet pour la grande finale de Pékin. Les Africains se préparent désormais à disputer la deuxième finale olympique de leur histoire, douze ans après Atlanta 1996. La Dream Team IV, comme l'ont surnommée les supporters nigérians, a-t-elle les moyens de marcher sur les traces de sa glorieuse devancière ?

A l'issue de la démonstration de force réalisée face aux Diablotins, tout porte à le croire. Après avoir ouvert le score par Olubayo Adefemi à la 17ème minute, les Golden Eaglets ont profité d'un doublé de Chinedu Ogbuke Obasi (59ème et 72ème) pour prendre le large. Chibuzor Okonkwo s'est ensuite chargé de clore la marque pour les hommes de Samson Siasia, avant que Laurent Ciman ne sauve l'honneur des Belges à deux minutes du coup de sifflet final.

Argentine - Brésil 3:0, Pékin
Les Argentins ont remporté une victoire de prestige (3:0) face à leurs rivaux de toujours dans la capitale chinoise. Auteur d'un doublé, Sergio Agüero fut incontestablement le grand artisan de la victoire albiceleste. En fin de partie, Juan Riquelme a donné un peu plus d'ampleur au score en transformant un penalty en faveur de l'Argentine. De son côté, le Brésil a vécu une soirée cauchemardesque, conclue sur les exclusions de Thiago Neves et Lucas.

Champions olympiques en titre, les Argentins auront l'occasion de se succéder à eux-mêmes, samedi prochain. En revanche, le Brésil court toujours après sa première médaille d'or dans le Tournoi Olympique Masculin. Le football brésilien peut toutefois encore espérer repartir de Pékin avec un titre, à condition que la sélection féminine batte les Etats-Unis ce jeudi, en finale du Tournoi Olympique Féminin.   

Les joueurs
Sergio Agüero (ARG) et Chinedu Ogbuke Obasi (NIG)

Deux doublés en une soirée. Le Nigérian Chinedu Ogbuke Obasi et l'Argentin Sergio Agüero ont éclaboussé les demi-finales du Tournoi Olympique de Football Masculin de tout leur talent. En effet, les deux hommes ont largement contribué à la qualification de leurs équipes respectives pour la grande finale de Pékin. Le deuxième but d'Obassi restera certainement comme l'un des plus beaux de la compétition. L'attaquant d'Hoffenheim a une nouvelle fois fait la preuve de son sens du but en plaçant une frappe terrible aux abords de la surface de réparation. Le buteur de l'Atlético de Madrid a quant à lui brillé par son sens du placement en se trouvant par deux fois à la conclusion de superbes mouvements collectifs.    

La stat
444 - C'est le temps, en minutes, pendant lequel le Brésil a réussi à conserver sa cage inviolée dans ces Jeux Olympiques. Pendant un peu plus de quatre matches, Renan a tout arrêté. Malheureusement pour lui, la belle série a pris fin en demi-finale. Face à une équipe d'Argentine déchaînée, le gardien brésilien est allé chercher le ballon à trois reprises au fond des filets. Pour trouver trace d'une défaite brésilienne face aux Argentins sur un tel score, il fallait remonter à un match amical disputé à Sao Paulo en 1964.   

Entendu
"En fait, je voulais le faire sortir juste avant qu'il ne marque son deuxième but. Il a beaucoup donné pour l'équipe et je voulais le ménager un peu avant la finale. Dieu merci, les choses ne se sont pas passées comme prévu. Cela lui a permis d'inscrire un but merveilleux." Samson Siasia, sélectionneur du Nigeria

Les résultats complets
Nigeria - Belgique 4:1
Argentine - Brésil 3:0