Le Brésil noie son chagrin dans le bronze (0:3)
© AFP

Venus pour la médaille d'or, les Auriverdes se sont finalement hissés sur la troisième marche du podium en disposant de la Belgique dans un match de classement plaisant.

Médaillé d'argent en 1984 (Los Angeles) et 1988 (Séoul), le Brésil court donc toujours après son premier titre olympique. Les hommes de Dunga font aussi bien qu'à Atlanta, en 1996.

Ce vendredi 22 août à Shanghai, les Diables Rouges ont confirmé leurs dispositions offensives en se jetant corps et âme dans la bataille. Mais comme face au Nigeria en demi-finale, ils ont rapidement été douchés par l'ouverture du score de Diego (27', 0:1).

Dès lors, les coéquipiers de Ronaldinho ont géré cette partie avec énormément d'expérience et de réalisme. Jô doublant la mise à quelques instants de la pause (45', 0:2). Le nouvel attaquant de Manchester City s'est même offert un doublé dans les arrêts de jeu, terminant une rapide contre-attaque par une puissante frappe du gauche (90'+2, 0:3).

Malgré ce beau dernier succès, les joueurs de la Seleçao n'ont tout de même pu cacher leur peine au coup de sifflet final...