Argentine
© FIFA.com

C'était avant...
L'équipe d'Argentine a réglé ses comptes avec l'Histoire en décrochant à Athènes 2004 sa première médaille d'or olympique. Le groupe conduit par Marcelo Bielsa s'appuyait sur des joueurs comme Roberto Ayala, Javier Mascherano, Andrés D'Alessandro et Carlos Tévez, qui était devenu la vedette albiceleste et le meilleur buteur de la compétition. Les Gauchos en avaient profité pour rétablir leur statut de puissance mondiale dans les épreuves de jeunes. Huit ans plus tôt, à Atlanta 1996, ils avaient dû se contenter d'une médaille d'argent, autant dire que cette victoire leur a fait le plus grand bien. Trois chiffres clés illustrent à la perfection leur parcours : six victoires en autant de matches, 17 buts inscrits et aucun encaissé.

Maintenant
Si l'équipe de 2004 présentait des individualités étonnantes, la formation actuelle n'est pas vraiment en retrait. Le sélectionneur Sergio Batista compte sur plusieurs footballeurs de moins de 23 ans qui évoluent dans les clubs les plus huppés de la planète football. Lors du premier match de préparation disputé, face au Guatemala, l'Argentine s'est imposée sur le score de 5:0 malgré l'absence de plusieurs vedettes. En revanche, on ne peut pas dire que la qualification pour Pékin 2008 ait été facile. Privés de leurs meilleurs éléments pour le tournoi sud-américain U-20 de janvier 2007, les Albicelestes s'en étaient sortis in extremis, grâce à un but de Lautaro Acosta face à l'Uruguay. Ils allaient montrer une bien meilleure image lors de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Canada 2007, en s'adjugeant le titre mondial qui les qualifiait pour les JO.

Et après ?
"Oui, c'est vrai qu'au sein du groupe, il y a des noms qui en imposent, mais il ne faut pas s'arrêter à ça. Le plus important, c'est de pouvoir mettre en place un groupe qui nous permette de canaliser tout ce talent et de conserver le titre olympique conquis il y a quatre ans", indique "el Checho" Batista. Rappelons que Juan Román Riquelme a déjà confirmé sa participation à l'événement, en tant que capitaine d'une équipe où se distinguent également Sergio Agüero, Lionel Messi et Fernando Gago.

La boîte à infos
Stars d'hier
Roberto Cherro (1928), Roberto Ayala (1996 et 2004), Diego Simeone (1996), Hernán Crespo (1996), Carlos Tévez (2004).

Stars actuelles
Javier Mascherano, milieu de terrain (24 ans) : un élément incontournable au milieu de terrain.
Juan Roman Riquelme, milieu de terrain (30 ans) : sera très utile à l'équipe par son expérience.
Lionel Messi, attaquant (21 ans) : un créateur hors-pair, grande figure offensive.
Sergio Aguero, attaquant (20 ans) : un buteur dangereux à tout moment, fera très vite parler de lui.

Les qualifs en stats
Le parcours argentin dans le tournoi de qualification sud-américain a été aussi terne qu'efficace. Les résultats sont là pour le trouver : 3 victoires, 5 matches nuls et 1 défaite, avec 15 buts inscrits pour 8 encaissés.

Le chiffre
3 - comme le nombre de finales disputées par l'Argentine lors de ses six participations au Tournoi Olympique de Football. Défaite par Uruguay à Amsterdam 1928 et par le Nigeria à Atlanta 1996, elle s'est vengée à Athènes 2004 en disposant du Paraguay sur le score de 1:0.