La vivacité coréenne l'emporte (2:1)
© Getty Images

La République de Corée se mesure à la Suisse dans le Groupe B dans un match à ne pas perdre pour entretenir des ambitions de quarts de finale.

Les Guerriers Taeguk imposent leur volonté d’aller de l’avant grâce à un jeu de passes directes et de mouvements permanents face à une Suisse rugueuse. Cette approche se traduit par trois occasions mais ni Park Chuyoung, Kim Bokyung ou Park Jongwoo ne sont en réussite.

La sélection helvète peut heureusement compter sur un Diego Benaglio en pleine forme, moins sur son secteur offensif. Steven Zuber sonne timidement le réveil d’une frappe des 18 mètres, qui n'inquiète cependant pas Jung Sungryong.

En neuf minutes
Même scénario en deuxième mi-temps. La République de Corée repart à l'assaut des cages de Benaglio mais Park Chuyoung force la réussite cette fois. Son envolée de la tête est spectaculaire, mais surtout imparable (57', 1:0). La Suisse a sans doute besoin de cela pour se mobiliser. Innocent Emeghara décide alors d'offrir un copie du but coréen pour relancer les siens (60', 1:1).

Mais les Asiatiques sont en jambes et ne veulent pas laisser passer l'occasion de s'isoler en tête avec le Mexique. Ils peuvent compter sur Kim Bokyung et sa volée parfaitement placée dans l'angle droit du but Suisse (64', 2:1). Les Européens éprouvent des difficultés à reprendre leur souffle devant le défi physique.

La République de Corée émerge d'une rencontre qui s'est jouée en l'espace de neuf minutes. La Suisse est au pied du mur avant d'affronter le Mexique mercredi 1er août.