A l’Est du nouveau
© AFP

Alors que se termine la première phase des qualifications pour le Tournoi Olympique Masculin de Football, Londres 2012, la République de Corée et le Japon ont confirmé leur suprématie dans leurs groupes respectifs en s’imposant ce week-end à domicile. Pour autant, le duo est-asiatique n’a pas eu la partie facile, les Sud-Coréens l’emportant sur un penalty devant l’Arabie Saoudite pendant que les Japonais s’imposaient à l’arraché 2:1 face à la Syrie.  

Dans le même temps, à l’issue d’un match nul 0:0 devant l’Australie, l’Ouzbékistan continue de s’accrocher à la troisième place synonyme de qualification. FIFA.com revient sur les temps forts de ce week-end olympique en Asie.

L’affiche
Japon 2:1 Syrie

La nouvelle recrue du Borussia Mönchengladbach Yuki Otsu a inscrit le but de la victoire nippone face à la Syrie dans le choc du Groupe C. Grâce à ce succès 2:1, les hommes de Takashi Sekizuka confirment leur première place avant le match retour en février. Les médaillés de bronze de Mexico 1968 sont la seule équipe invaincue de cette première phase asiatique, tous groupes confondus.

Le Japon a su imposer son jeu créatif en première période, confirmant sa domination avant la pause par Mizuki Hamada, bien servi par Takahiro Ogihara. À 15 minutes du coup de sifflet final, les Syriens ont pu revenir au score, Omar Al Suma se jouant de trois défenseurs pour trouver la cible. Pourtant, alors que les visiteurs semblaient bien partis pour arracher un point, Otsu a libéré son camp en reprenant de la tête un centre millimétré de Yusuke en toute fin de partie.

La surprise
Malaisie 2:3 Bahreïn

Dans l’autre match, une équipe de Bahreïn réduite à dix a réussi l’exploit de remonter un handicap de deux buts à l’extérieur pour s’imposer 3:2 face à la Malaisie, conservant ainsi un mince espoir de qualification. Les deux équipes ont débuté la partie avec la même envie mais c’est d’abord Muhammad Nazmi qui a permis aux Est-Asiatiques, récents vainqueurs des Jeux d’Asie du Sud-Est, de prendre l’avantage à la 26ème minute.

Les affaires du Royaume se sont encore compliquées avec l’exclusion de Fahad Showaiter à l’heure de jeu, avant que le malheureux Mohamed Al Hayam n’inscrive un but contre son camp à 21 minutes du terme. Les Bahreïnis ont alors démontré tout leur courage en réduisant d’abord le score sur une superbe bicyclette de Saad Al Amer à la 80ème minute, puis en égalisant par Isa Al Ahmed, auteur d’un coup franc magistral. Le milieu de terrain a enfoncé le clou deux minutes plus tard en signant le but de la victoire.

Les autres matches
Dans le Groupe A, au lendemain d’une défaite surprise 0:2 devant Oman quatre jours plus tôt, l’Arabie Saoudite est arrivée à Séoul avec la quasi-obligation de gagner. Hélas pour son équipe, le défenseur Ahmed Walibi a commis une faute fatale, offrant un penalty et le seul but de la rencontre à Cho Young-Cheol. Cette victoire, combinée au nul 1:1 entre Oman et le Qatar dans l’autre rencontre, permet aux Sud-Coréens de consolider leur place de leader avec sept points, soit trois de plus qu’Oman. Suivent les Qataris, avec trois points, tandis que les Saoudiens ferment la marche avec une seule unité au compteur.

Les Emirats Arabes Unis, défaits 0:2 à domicile par l’Irak, sont derniers du Groupe B. Grâce à Abdulkareem Karrar et Sabah Al Hlaichi, auteurs d’un but par mi-temps, les Irakiens ont décroché leur premier succès, remontant ainsi à la seconde place derrière l’Ouzbékistan. À l’issue de cette journée, la lutte reste très ouverte puisque les quatre équipes se tiennent en trois points.

Le joueur
Après avoir rejoint Mönchengladbach cet été, Otsu a prouvé qu’il n’avait rien perdu de son réalisme offensif, signant le premier but de la victoire japonaise 2:0 devant Bahreïn, avant de sceller le succès des siens face à la Syrie.

La stat
0 - L’Australie est toujours en quête de son premier but tandis que la Malaisie est désormais la seule équipe a ne pas avoir inscrit le moindre point.

Entendu…
"On arrive dans la surface et à chaque fois, soit le une-deux est trop long, soit l'ouverture atterrit sur la tête de l’attaquant au lieu de lui arriver dans les pieds. La réussite nous fuit sur ce genre de détail." - Aurelio Vidmar, sélectionneur de l’Australie

Résultats de la troisième journée

27 novembre
Groupe A
République de Corée 1:0 Arabie Saoudite
Oman 1:1 Qatar*

Groupe B
Emirats Arabes Unis 0:2 Irak**
Australie 0:0 Ouzbékistan

Groupe C
Japon 2:1 Syrie
Malaisie 2:3 Bahreïn

* Le Qatar ayant aligné un joueur non-éligible, Oman a été déclaré vainqueur 3:0 sur tapis vert
** L'Irak ayant aligné un joueur non-éligible, les Emirats Arabes Unis se ont été déclarés vainqueurs 3:0 sur tapis vert