Début du compte à rebours pour Londres 2012
© Getty Images

Ce lundi 9 janvier, la Grande-Bretagne a débuté un compte à rebours très particulier : moins de 200 jours nous séparent désormais de Londres 2012, qui marquera la trentième édition des Jeux Olympiques. Curieusement, le Tournoi Olympique de Football Féminin débutera deux jours avant la cérémonie d'ouverture, le mercredi 25 juillet. Les hommes entameront quant à eux la compétition 24 heures plus tard. Alors que le coup d'envoi approche à grands pas, FIFA.com s'est penché sur les rendez-vous à venir au cours des six prochains mois.

Bien entendu, les qualifications pour les deux tournois feront l'objet d'une couverture complète sur FIFA.com. La première date à retenir est celle du jeudi 19 janvier, début de la compétition préliminaire pour les équipes féminines de la CONCACAF. Les États-Unis et le Canada, les deux poids lourds régionaux, ne devraient pas se croiser à ce niveau de la compétition. Les deux formations ont donc toutes les raisons de croire en leurs chances, même si le Costa Rica et le Mexique ne font pas mystère de leurs intentions de jouer les trouble-fêtes.
 
Du côté des hommes, le mois de mars risque d'être très agité, avec la fin des qualifications de l'AFC, de la CONCACAF et de l'OFC. Toutefois, la liste des participants ne sera définitivement connue qu'à partir du lundi 23 avril, date à laquelle le meilleur deuxième d'Asie affrontera le Sénégal au City of Coventry Stadium. Le Tirage au sort officiel aura lieu dès le lendemain, le mardi 24 avril, à Wembley.

Programme chargé
Les sélections qui représenteront la Grande-Bretagne dans les différents tournois connaissent déjà leur programme. L'équipe masculine, entraînée par Stuart Pearce, débutera son parcours à Old Trafford le jeudi 26 juillet. Elle se déplacera ensuite à Wembley le dimanche 29 juillet, avant de disputer son troisième et dernier match de groupe au Millennium Stadium de Cardiff, le mercredi 1er août.

Chez les dames, Hope Powell et ses joueuses ouvriront le bal le mercredi 25 juillet au Millennium Stadium. L'Angleterre se produira dans cette même enceinte trois jours plus tard et bouclera son premier tour le mardi 31 juillet à Wembley.

Le programme de la phase finale s'annonce particulièrement chargé : jusqu'à huit rencontres pourront avoir lieu le même jour. Le mercredi 1er août, quatre matches débuteront en même temps, à 17 heures - heure locale. (Pour consulter le calendrier complet, cliquez sur le lien à votre droite).

Je sais ce que peut signifier le fait de représenter son pays une grande compétition internationale, devant ses supporters.
Stuart Pearce, sélectionneur des U-21 anglais


Chaque sélectionneur pourra appeler 18 joueurs. Les équipes masculines devront compter au moins 15 joueurs nés à partir du 1er janvier 1989. Le règlement prévoit cependant la possibilité d'aligner jusqu'à trois "jokers" plus âgés. L'ancien capitaine de l'équipe d'Angleterre David Beckham, 36 ans, a déjà fait part de son désir de représenter la Grande-Bretagne.
 
Beckham candidat
Pearce répète pour sa part qu'il fera ses choix en fonction "de la condition physique et de la forme" des candidats. L'ancien joueur de Nottingham Forest se refuse donc pour le moment à statuer sur le cas Beckham : "Ça fait un bout de temps que je ne l'ai pas vu jouer. Il faut dire qu'il est un peu vieux pour les U-21 ! J'ai eu la chance de participer à l' UEFA EURO 96 et je sais ce que peut signifier le fait de représenter son pays une grande compétition internationale, devant ses supporters. Je suis convaincu que mes joueurs seront très heureux de prendre part à ce tournoi exceptionnel, qui fera date dans l'histoire du Royaume-Uni".
 
À la tête de l'équipe d'Angleterre depuis 13 ans, Hope Powell a mené les Three Lionesses en phase finale des quatre derniers grands rendez-vous internationaux, dont l'UEFA EURO 2005 organisé sur leurs terres. "Les affluences enregistrées pendant l'EURO 2005 ont montré que le football féminin anglais était sur la bonne voie. Ce tournoi a servi de base à notre développement. Je suis ravie de disputer une compétition si prestigieuse avec mon équipe. J'ai vraiment hâte de rentrer dans le vif du sujet." 

Aux quatre coins du pays, les amateurs de football semblent partager l'enthousiasme de la technicienne anglaise. Il faut dire que les 58 rencontres au programme bénéficieront de cadres exceptionnels : Wembley, le Millennium Stadium, Old Trafford, St. James’s Park, le City of Coventry Stadium ou encore Hampden Park, à Glasgow.  

Votre opinion !
La sélection masculine du pays hôte triomphera-t-elle à Wembley, comme cela avait déjà été le cas en finale de la Coupe du Monde de la FIFA 1966™ ? Les États-Unis de Pia Sundhage réussiront-ils la passe de trois dans le tournoi féminin ?