Londres et l'or dans tous les esprits
© Getty Images

À 114 jours du début du Tournoi Olympique de Football Masculin, Londres 2012 et à trois semaines du tirage au sort qui se déroulera à Wembley, 15 sélections ont déjà décroché leur billet pour la 23ème édition du rendez-vous olympique.

Après la qualification du Honduras et du Mexique, à l’issue du tournoi U-23 de la Zone CONCACAF, il ne reste plus qu’une place à prendre pour la phase finale à 16 équipes. Le 23 avril, veille du tirage au sort final, Oman et le Sénégal s’affronteront pour l’ultime strapontin lors d’un barrage à Coventry.

Le tirage au sort permettra de répartir grandes nations, anciens vainqueurs et débutants en quatre groupes de quatre. FIFA.com fait le point sur les forces en présence.

Non contente de détenir les titres de champion du monde et de champion d’Europe chez les A, l’Espagne constitue aussi l’une des grandes puissance du football mondial en catégories de jeunes. Après avoir dominé la Suisse 2:0 en finale au Danemark, la sélection U-21 a remporté le Championnat d’Europe U-21 de l’UEFA 2011, validant par la même son billet pour les Jeux Olympiques. Avec le Barcelonais Thiago Alcantara et le duo de l’Athletic Bilbao, Javi Martinez et Iker Muniain, la Furia Roja s’annonce d'ores et déjà comme l’un des principaux prétendants à l’or olympique.

Malgré sa défaite, la Suisse emmenée par Xherdan Shaqiri, futur milieu de terrain du Bayern Munich, fera sa première apparition olympique depuis 1928. Débutant à ce niveau, le Belarus complète le trio européen.

L’année 2012 verra aussi le retour de l'Uruguay, absent de la scène olympique depuis son doublé en 1924 et 1928. Finaliste du Championnat d’Amérique du Sud U-20 en 2011, la Celeste a devancé les doubles champions en titre argentins, qui ne pourront donc défendre leur titre à Londres. Le tournoi continental a vu la victoire du Brésil, avec notamment neuf buts inscrits par Neymar au cours de la compétition. Les Auriverdes feront partie des grands favoris pour la médaille d'or, un an après leur triomphe en Coupe du Monde U-20 de la FIFA en Colombie.

La médaille de bronze décrochée par le Japon à Mexico 1968 reste la meilleure performance asiatique aux Jeux Olympiques. Les Nippons feront partie des trois représentants de l’AFC à Londres. Vainqueurs de cinq matches sur six lors de la phase de qualification finale, ils seront accompagnés de la République de Corée et des Émirats arabes unis.

La Nouvelle-Zélande a confirmé son hégémonie océanienne en s’octroyant le seul passeport disponible pour Londres. Hôtes du tournoi qualificatif, les Oly-Whites se sont imposés en finale 1:0 devant les Îles Fidji, après avoir pris le meilleur de justesse sur Vanuatu. Les Kiwis signent ainsi leur deuxième participation olympique consécutive.

La surprise de ces qualifications est venue de la Zone CONCACAF, avec l’élimination des États-Unis en phase de groupes. Plus chanceux, le Honduras et le Mexique ont atteint la finale, synonyme de qualification pour Londres. Dans le dernier carré, les premiers ont difficilement battu le Salvador 3:2 après prolongation, tandis que les Mexicains ont disposé plus aisément du Canada (3:1). Le Honduras compte seulement deux participations aux Jeux Olympiques à ce jour, contre huit pour El Tri.

Le premier Championnat U-23 de la CAF, qui s’est déroulé fin 2011, a délivré trois billets africains pour le Tournoi Olympique. Après avoir échappé de peu à l’élimination, le Gabon a créé la surprise en remportant la compétition, signant à cette occasion "le plus grand succès de l’histoire du football gabonais", selon son entraîneur Claude Albert Mbourounot.

Les deux autres représentants du continent africain possèdent une carte de visite impressionnante. Troisième du tournoi qualificatif, l’Égypte participera à ses 11èmes Jeux Olympiques, les premiers depuis 20 ans. Quant au Maroc, battu par le Gabon en finale, il compte sept participations au total.

La Grande-Bretagne sait depuis longtemps qu’elle disputera le Tournoi Olympique au titre de pays organisateur. Les supporters s’inquiètent surtout de savoir qui sera retenu par Stuart Pearce. L’ancien international anglais est libre de sélectionner des joueurs originaires d’Angleterre, d’Irlande du Nord, d’Écosse et du Pays de Galles, à l’exception de ceux qui disputeront l’UEFA EURO 2012.

Enfin, Oman défiera le Sénégal le 23 avril en match de barrage. Le groupe de Paul Le Guen a terminé en tête du dernier tour qualificatif de la Zone Asie, devant la Syrie et l’Ouzbékistan. Pour sa part, le Sénégal a conquis le droit de disputer ce match décisif à la faveur de sa quatrième place dans le Championnat U-23 de la CAF. Les deux équipes prendront la route de Coventry avec l’espoir de décrocher leur toute première participation à la grande fête olympique.

Votre opinion !
Quelle est votre favori pour le titre olympique qui sera décerné à Londres cet été ?