En route pour l’or olympique
© Getty Images

Quatre ans après la victoire de l’Argentine en finale sur un but d’Angel Di Maria à la 58ème minute, dans la spectaculaire enceinte du "nid d’oiseau" de Pékin, une nouvelle édition du Tournoi Olympique de Football Masculin va démarrer dès jeudi 26 juillet en Grande-Bretagne. L’Espagne et le Japon lanceront les festivités à Hampden Park, à Glasgow, dans une compétition comptant un total de 32 rencontres en seulement 17 jours.

Nul doute que les champions du monde et d’Europe auront à cœur d’ajouter à leur palmarès le titre olympique, sur lequel les nations européennes semblent avoir la mainmise. Seize des 22 derniers vainqueurs de la compétition proviennent en effet du Vieux Continent. La Grande-Bretagne a d’ailleurs glané à elle seule quatre médailles d’or.

Si les troupes de Stuart Pearce devaient triompher, elles mettraient fin à un cycle défavorable aux pays hôtes. Les pays organisateurs des quatre précédentes éditions, à savoir les États-Unis, l’Australie, la Grèce et la RP Chine, ont en effet tous été éliminés en phase de groupes. Le Brésil, quintuple champion du monde et octuple vainqueur de la Copa America, n’a quant à lui jamais goûté à l’or olympique en 11 participations.

Les résultats du sélectionneur Mano Menezes seront donc scrutés par tout un pays. Le technicien pourra compter sur un effectif redoutable composé de Neymar et Paulo Henrique Ganso (Santos), Lucas (Sao Paulo) et de l’attaquant Leandro Damiao (Internacional), sans oublier l’expérience de Hulk, Marcelo ou encore Thiago Silva.

Mais la Seleçaõ n’a pas le monopole des stars. Mohamed Aboutrika (Égypte), Ryan Giggs (Grande-Bretagne) et Carlos Salcido (Mexique) tenteront de faire mentir leur âge pour guider leur équipe vers la victoire, tandis que des internationaux confirmés tels que Park Chu-Young (République de Corée), Juan Mata (Espagne) et Luis Suarez (Uruguay) manquent actuellement la campagne de pré-saison de leur équipe en Premier League afin de préparer les Jeux Olympiques.

Des stades historiques
Ces derniers cités connaîtront déjà la majorité des stades réquisitionnés pour l’occasion, dont certains figurent parmi les enceintes les plus prestigieuses de Grande-Bretagne : Hampden Park, le Millennium Stadium, Old Trafford, St. James Park, le City of Coventry Stadium et Wembley accueilleront des foules avides de spectacle.

Le pays hôte évoluera dans le Groupe A aux côtés de l’Uruguay, des Émirats arabes unis, novices dans cette compétition, tout comme le Sénégal qui s'est qualifié pour la phase finale aux dépens d’Oman en barrages. La dernière fois que l'Uruguay avait disputé l’épreuve olympique, en 1928 à Amsterdam, il avait triomphé. Dans le Groupe B, le Mexique se mesurera au Gabon, à la Suisse et à la République de Corée.

À côté du Brésil, on trouvera dans le Groupe C l’Égypte, quatrième en 1928 et en 1964, la Nouvelle-Zélande, entraînée par l’ancien milieu de terrain de Wolverhampton Neil Emblen, ainsi que le Belarus, nouveau venu en phase finale. Enfin, le Groupe D verra évoluer l’Espagne de Luis Milla, le Japon, qui n’a perdu qu’une seule rencontre en qualifications, le Maroc, victorieux uniquement face à des équipes asiatiques en phase finale, et le Honduras, avec un bilan d’un succès en six matches dans le tournoi olympique.

Il s’agit du 23ème Tournoi Olympique de Football Masculin organisé sous l’égide de la FIFA depuis 1908. Sport de démonstration en 1900 et en 1904, le football est resté un sport strictement amateur jusqu’en 1992, année où les professionnels ont été autorisés à participer pour la première fois. La particularité de cette compétition est que dans chaque sélection, tous les joueurs doivent avoir moins de 23 ans à l’exception de trois "jokers".

Comme à l’accoutumée, FIFA.com vous offrira une couverture à la hauteur de l’événement avec les dernières photos et dépêches, sans oublier une foule d’interviews exclusives et des statistiques détaillées. 

Pour être certain de ne rien manquer, connectez-vous régulièrement sur FIFA.com et suivez-nous sur notre compte twitter @fifacom_fr.