Deuxième tour de piste décisif
© Getty Images

La seconde journée du Tournoi Olympique de Football Masculin sera un tournant décisif pour la suite. Alors que certains peuvent déjà s'assurer un ticket pour les quarts de finale, les favoris qui ont déçu devront à tout prix réagir.

L'affiche
Sénégal - Uruguay, Londres, 17h00 (heure locale)
Après des débuts hésitants contre les Emirats arabes unis, la machine uruguayenne s'est finalement mise en route pour s'imposer. Face à d'autres néophytes olympiques, la Celeste double médaillée d'or devra confirmer pour prendre de la hauteur dans le Groupe A. En cas de victoire face au Sénégal, Edinson Cavani et ses coéquipiers se qualifieraient avant même d'affronter la Grande-Bretagne. De leur côté, les Sénégalais ont un beau coup à jouer après avoir arraché un point au pays hôte. Cette première expérience olympique obtenue en barrages contre Oman pourrait bien se transformer en belle histoire pour les Lions de la Teranga.

Les autres rencontres
La Grande-Bretagne doit à tout prix s'imposer face aux Emirats arabes unis pour se rassurer sur ses terres. Le Groupe B reste indécis avec deux matches nuls en entrée. Le Gabon, qui a montré de belles dispositions contre la Suisse, devra confirmer face au Mexique, tandis que les Sud-Coréens tâcheront de trouver enfin le chemin des filets contre la Nati. Opposé au Belarus, le Brésil aura à coeur de poursuivre le feu d'artifice qu'il a offert face à l'Egypte, en évitant cette fois de se faire remonter au score. Avec deux buts inscrits face à la Seleçao, les Pharaons peuvent aborder confiants leur opposition contre la Nouvelle-Zélande et se replacer dans le Groupe C.

Le Japon a impressionné lors de sa victoire contre l'Espagne. Combatifs et disciplinés, les Samouraïs Bleus n'ont pas ménagé leurs efforts pour prendre seuls la tête du Groupe D, et pourraient d'ores et déjà se qualifier en cas de victoire contre le Maroc. Les Lions de l'Atlas, qui avaient assuré le spectacle avec deux superbes buts signés Abdelaziz Barrada et Zakaria Labyad, voudront continuer sur leur lancée après le point pris contre un Honduras réaliste. Ce dernier aura la lourde tâche d'affronter une Espagne revancharde, qui doit absolument commencer sa moisson de points si elle veut prolonger l'aventure olympique et porter haut les couleurs d'une nation qui a tout gagné ces dernières années.

Le joueur à suivre
A 20 ans, Neymar est déjà une star mondiale, et ce statut l'invite naturellement à marquer de son empreinte cet événement planétaire. Auteur du troisième but de son équipe face à l'Egypte, le joueur vedette de Santos a inscrit la 2 100ème réalisation de l'histoire du Tournoi Olympique de Football Masculin. Le Brésil jouera contre le Belarus son 50ème match dans cette compétition, où il a inscrit un total de 98 buts. Si le prodige auriverde aime les chiffres ronds, il sait ce qu'il lui reste à faire…

La stat
20 - Avec son match nul contre le Sénégal, la Grande-Bretagne a perpétué une tradition vieille de 20 ans. Voilà deux décennies que le pays hôte du Tournoi Olympique de Football Masculin n'a pas remporté son premier match. Le dernier à s'être imposé est l'Espagne en 1992, qui avait magistralement entamé sa quête de l'or par un 4:0 contre la Colombie.

Entendu…
"Avant le premier match, l'Uruguay nous prenait un peu de haut. Tout le monde s'attendait à ce que nous perdions sur un score élevé, mais nous avons forcé leur respect sur le terrain. Nous n'avons pas eu de chance à la finition, mais je suis fier de notre football. Nous espérons faire mieux pour les deux prochains matches et obtenir des résultats positifs" - Omar Abdulrahman, milieu de terrain des Emirats arabes unis

Le programme
Égypte - Nouvelle-Zélande (Manchester, 12h00)
Mexique - Gabon (Coventry, 14h30)
Brésil - Belarus (Manchester, 15h00)
Sénégal - Uruguay (Londres, 17h00)
Japon - Maroc (Newcastle, 17h00)
République de Corée - Suisse (Coventry, 17h15)
Grande-Bretagne - Émirats arabes unis (Londres, 19h45)
Espagne - Honduras (Newcastle, 19h45)
(coups d'envoi en heure locale)