Le Japon déjà en quart (1:0)
© Getty Images

Après une mise en route un peu longue contre le Maroc, le Japon a de nouveau dicté sa loi dans le Groupe D en faisant parler sa force collective. Lors d'une première mi-temps plaisante au St James' Park de Newcastle, Abdelaziz Barrada et Zakaria Labyad, buteurs contre le Honduras, font parler leur virtuosité technique. Le premier accélère, et transmet au second qui allume la première mèche d'une frappe lointaine, mais trop molle et hors cadre (4'). 

Les Samouraïs Bleus se mettent en route par Kensuke Nagai et Hiroshi Kiyotake, mais les Lions de l'Atlas se montrent plus incisifs. Labyad adresse un boulet de 30 mètres vers la lucarne de Suichi Gonda, mais le gardien japonais se détend bien (34'). C'est ensuite au tour de Yuki Otsu de tenter une frappe excentrée sur la gauche qui replonge le long du poteau opposé (37'). Le Japon a ses occasions les plus franches sur corner, juste avant la pause. La tête de Daisuke Suzuki est sauvée sur sa ligne par le portier Mohamed Amsif (41'), puis celle de Maya Yoshida passe au dessus.

Nagai trouve la faille
Au retour des vestiaires, Abdelhamid el Kaoutari monte au front sur un corner, mais n'appuie pas assez sa tête, captée par Gonda (54'). Noureddine Amrabat tente ensuite d'une position excentrée sur le côté gauche, mais sa frappe n'est pas assez enroulée (59'). A l'entrée de la surface, Nagai glisse la balle à Kiyotake qui prend son élan vers son pied gauche et trouve la barre transversale (62'). C'est ensuite au tour de Yuki Otsu de s'illustrer avec une belle frappe à ras de terre, mais Amsif se détend bien (69'). Seul face au portier marocain, Hotaru Yamagushi enlève trop sa frappe après un joli une-deux avec Nagai (78').

Ce dernier trouve finalement la voie du but libérateur sur une sortie manquée du gardien, qu'il lobe spontanément (84', 1:0). Les nombreux supporters japonais exultent. Les Lions tentent de réagir par Labyad et Omar El Kaddouri dans les arrêts de jeu, mais sans succès.

Le Japon a six points et la qualification pour les quarts de finale en poche, en attendant le match entre l'Espagne et le Honduras, dans ce même stade à 19h45 (heure locale).