La Roja sort déjà (0:1)
© Getty Images

C'est en dernier du Groupe D que l'Espagne affronte le Honduras à Newcastle, dans un St James' Park qui a vu le Japon, victorieux du Maroc, se qualifier un peu plus tôt.

Après cinq minutes de possession, l'Espagne voit son adversaire ouvrir le score. Après une combinaison côté gauche, Roger Espinoza centre sur Jerry Bengtson, qui marque de la tête à bout portant (7', 0:1). La Roja a du mal à réagir, bien pressée par un adversaire athlétique qui jaillit bien en contre, à l'image de Wilmer Crisanto qui ne cadre pas sa frappe lointaine (18').

Adrian Lopez se voit bien lancé à gauche dans la surface, mais voit son centre-tir bien capté par Jose Mendoza (26'). Les Catrachos menacent à nouveau par Mario Martinez, dont la frappe lointaine est captée par David de Gea (32'). Juan Mata manque ensuite le cadre sur deux beaux mouvements de la droite, d'abord en dévissant sa volée (36') puis en tirant à côté sur une belle remise de Lopez (45'+1).

Invincible Mendoza
La seconde période voit les Espagnols continuer leur siège sur le but du Honduras, qui s'offre tout de même deux alertes en contre. Maynor Figueroa envoie un boulet de canon juste au-dessus (46'), puis Roger Espinoza touche le poteau de la tête sur un centre de la gauche (50'). Le bruit du montant réveille la Roja. Lopez trouve lui aussi l'aluminium avant de perdre son duel contre Mendoza, qui se couche bien sur sa frappe à terre (55'). 

Iker Muniain tire à gauche du poteau (65') puis au-dessus (67'), Rodrigo bute sur le gardien hondurien (70'), Lopez se heurte de nouveau au mur et perd un autre tête à tête à la réception d'un belle passe en profondeur (77'). Rien n'y fait. L'assaut continue avec un centre de Mata de la gauche pour la tête de Rodigo qui touche la barre (81'). Sur la gauche, Cristian Tello tente ensuite sa chance de l'entrée de la surface, sa frappe bien travaillée rase le poteau opposé. 

La frustration des Espagnols atteint son apogée au coup de sifflet final, qui les élimine de la compétition. Ils devront affronter pour l'honneur le Maroc lors de la prochaine journée. Les Lions de l'Atlas gardent leurs chances de se qualifier, tout comme le Honduras face au Japon, déjà en quart.