Le Japon assure, le Honduras passe (0:0)
© Getty Images

Le Japon, en tête du Groupe D et déjà qualifié avec deux victoires, affronte le Honduras tombeur de l'Espagne au match précédent. La Bicolor, deuxième avant le coup d'envoi, est une des surprises du Tournoi Olympique de Football Masculin. Les deux formations ont tout intérêt à l'emporter pour terminer en tête et éviter le Brésil. 

Cet enjeu explique sans doute la tournure musclée que prend la rencontre sur la pelouse du City of Coventry Stadium. Yuki Otsu signe la première alerte d'un tir de l'extérieur de la surface, bien capté par Jose Mendoza (15'), puis Antony Lozano teste sa forme du jour sur un raid en solo suivi d'une frappe de 35 mètres, au-dessus (20').

Le dispositif nippon se met progressivement en place, mais peine à bien placer ses attaquants, tout en redoutant les jaillissements honduriens. Johnny Leveron justifie cette crainte en ouvrant de loin sur Jerry Bengtson qui contrôle dans la surface, élimine deux défenseurs avant d'obliger Shuichi Gonda à un arrêt réflexe (39'). Le portier s'illustre à nouveau de belle manière avant le repos en préservant son camp d'une tentative lointaine et surpuissante du pied gauche de Maynor Figueroa (42').

Domination stérile
En seconde période les Samouraïs Bleus passent la vitesse supérieure, retrouvent leur jeu de passes courtes, et utilisent mieux la largeur du terrain. Ils accentuent leur domination sans pour autant trouver la faille, même si Otsu fait trembler la barre (55'). Le Honduras peine à se frayer un chemin dans la défense asiatique. Jose Mendoza, héros de la victoire espagnole, se détend bien sur un coup franc plongeant de Takashi Usami (81'), puis s'interpose sur les tentatives de Kensuke Nagai (83') et de Kazuya Yamamura (89').

Ce résultat nul permet au Japon de conforter sa première place et d'hériter de l'Egypte en quart à Manchester, tandis que le Honduras devra se mesurer au Brésil le 4 août prochain à Newcastle.