Le Gabon en échec (0:0)
© Getty Images

Wembley a fait le plein pour assister à la dernière rencontre du Groupe B, opposant la République de Corée au Gabon. En jeu, une place pour les quarts de finale du Tournoi Olympique de Football Masculin. Si rien n’est encore fait dans cette poule, les Panthères, dernières, ont tout à gagner : elles doivent impérativement l’emporter. Face à elles, les Sud-Coréens n’ont besoin que d’un point pour obtenir une place dans le grand huit.

Loin de se satisfaire du nul, les Guerriers Taeguk prennent les choses en main. Servi dans la profondeur par Kim Young-Gwon, Park Chu-Young allume la première mèche dès la 4ème minute. L’attaquant d’Arsenal se heurte à Didier Ovono. Dix minutes plus tard, le portier gabonais se met à nouveau en évidence en détournant une tentative de Koo Ja-Cheol, esseulé dans sa surface.

La République de Corée a pris l’ascendant, mais sa domination est stérile. Koo en fait encore la preuve à la 27ème minute d'une tête non cadrée. Peu inspiré offensivement, le Gabon ne réagit qu’en toute fin de première période (43'). D’un tir à l’entrée de la surface, Levy Madinda inquiète Jung Sungryong sans le tromper.

Pas si nul que ça
La seconde période est identique à la première. Les Sud-Coréens se créent les meilleures occasions sans les concrétiser. Park Chu-Young à bout portant (49’), puis  Ki Sung-Yueng par deux fois, ont dans les pieds  la balle de but, mais le duo manque le cadre. Côté africain, Madinda (65') et Jerry Obiang (80') n’ont pas plus de réussite.

Dans les dernières minutes, chaque équipe se procure l’opportunité de tuer le match : Ji-Dong Won (82’) d’un côté, Steve Nzambe de l’autre (89’), pour deux échecs. Un reflet de la physionomie du match.

République de Corée et Gabon se séparent sur un 0:0 qui fait les affaires des Asiatiques. Malgré le nul, ils gagnent le droit de continuer leur parcours olympique, à l'inverse de leurs adversaires.