Duel technique entre Pharaons et Samouraïs
© Getty Images

Le quart de finale entre le Japon et l'Égypte devrait être placé sous le signe de la technique, avec à la clé une place dans le dernier carré du Tournoi Olympique de Football Masculin 2012. Depuis le début de la compétition, les deux équipes font apprécier leur jeu précis et raffiné. Si les Samouraïs Bleus misent un collectif parfaitement huilé, les Pharaons, eux, n'hésitent pas à s'en remettre à leurs belles qualités individuelles.

Le match
Japon - Égypte, Old Trafford, Manchester, samedi 4 août, 12h00 (heure locale)

L'enjeu
À première vue, les Japonais aborderont la rencontre en position de favoris. Avec sept points au compteur et une retentissante victoire contre l'Espagne (1:0), les Asiatiques se sont adjugé la première place du Groupe D. De son côté, l'Égypte (4 points) a terminé à la deuxième place du Groupe C derrière le Brésil. Les Africains ont cependant achevé le premier tour sur note positive, en signant leur premier succès devant le Belarus (3:1). Ce résultat a été accueilli avec satisfaction par les supporters, qui n'avaient plus vu leur équipe s'imposer sur la scène olympique face à un adversaire européen depuis 1928 (2:1 contre le Portugal).

La défense japonaise aura cependant affaire à un sérieux client, en la personne de Mohamed Salah. L'attaquant égyptien est le seul, avec le Sénégalais Moussa Konaté, à avoir marqué à chacune de ses sorties au premier tour. Personne n'avait plus réalisé pareille performance depuis le Polonais Andrzej Juskowiak, en 1992 à Barcelone. La tâche s'annonce également difficile pour Salah, qui trouvera face à lui la meilleure défense de la compétition. Le Japon est en effet la seule équipe, avec le Mexique, à n'avoir toujours pas concédé le moindre but.  

La stat
0 - Le Japon et l'Égypte ne se sont encore jamais affrontés dans le cadre du Tournoi Olympique de Football Masculin. En fait, on ne recense qu'un seul duel entre les deux équipes dans une compétition FIFA : lors de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2003, les Asiatiques l'avaient emporté 1:0 au premier tour. Le Japonais Yuhei Tokunaga ainsi que les Égyptiens Ahmed Fathi et Emad Meteab sont les seuls joueurs présents à Londres à avoir disputé cette rencontre.

Entendu…
"Je n'étais pas présent mais nous avons perdu récemment contre les Égyptiens. Depuis, nous attendions de prendre notre revanche. L'occasion se présente enfin à nous" - Suichi Gonda, gardien de but du Japon, à propos de la défaite 3:2 des siens face à l'Égypte fin mai, dans le Tournoi de Toulon  

"Notre victoire contre le Belarus marque notre véritable entrée dans ce tournoi. Je pense sincèrement que nous avons les moyens d'aller jusqu'au bout. Nous sommes venus ici pour gagner une médaille. Pour le moment, vous n'avez vu qu'une partie de notre potentiel. Le meilleur reste à venir" -  Hossam Hassan, milieu de terrain de l'Égypte