Le Brésil disputera l'or aux Aztèques
© Getty Images

LE FILM DE LA JOURNÉE - Le Mexique est devenu ce 7 août la première équipe de la CONCACAF à atteindre la finale du Tournoi Olympique de Football Masculin après sa victoire sur le Japon. Les Aztèques ont été menés au score avant de l'emporter. Le 11 août prochain à Wembley, El Tri affrontera le Brésil, médaillé d'argent en 1984 et 1988, mais jamais médaillé d'or. A Manchester, la Seleção a battu la République de Corée 3:0, portant ainsi à 15 le nombre de ses réalisations dans le tournoi.

Le match pour la médaille de bronze opposera deux équipes asiatiques, la veille à Cardiff. Si le Japon compte à son palmarès une médaille de bronze décrochée en 1968, les Sud-Coréens se souviendront qu'ils ont battu la Grande-Bretagne en quart de finale à Cardiff.

Résultats
Demi-finales
Mexique 3:1 Japon
République de Corée 0:3 Brésil

Le but
Mexique - Japon, Oribe Peralta (65')
Sur un superbe ballon de Carlos Salcido à destination de Darvin Chavez sur le couloir gauche, le défenseur de Monterrey parvient de justesse à garder le ballon en jeu et à transmettre à Peralta, qui oblige Gonda à s'employer sur une belle frappe déclenchée aux abords de la surface. Le gardien japonais relance ensuite en direction de Takahiro Ohgihara, qui panique sous la pression de Javier Aquino. Ohgihara essaie de dégager, mais il est contré par Peralta, qui ne perd pas un instant pour tirer du pied droit. Sur une trajectoire flottante, le ballon vient se loger dans la lucarne opposée.

Les moments-clés
Toréador, en garde ! : Aux belles célébrations de but déjà aperçues à Londres 2012, il faut ajouter celle des Mexicains. Après avoir marqué son joli but contre le Japon, Peralta s'est précipité vers son banc. Ses coéquipiers ont formé un cercle autour de lui et le remplaçant Miguel Ponce a chargé tel un taureau, Peralta prenant le rôle du matador. "Nous avions répété cette célébration à l'entraînement. Je la dédie à mon fils Diego. Il aime les taureaux", a expliqué le buteur après la rencontre.

La fanfare de la victoire : Pendant les 20 premières minutes de son match contre la République de Corée, le Brésil a eu du mal à trouver son rythme. Les Asiatiques ont même eu plus de possession que les Sud-Américains et se sont créé les meilleures occasions. D'ailleurs, le public d'Old Trafford semblait avoir pris fait et cause pour les Guerriers Taeguk. C'était sans compter sur l'arrivée tardive dans les gradins d'une fanfare brésilienne, qui a vite inversé le rapport de forces en tribune. Dès lors, le match a tourné à l'avantage des Brésiliens, qui ont ouvert le score par Romulo.

La preuve par trois : Suite à sa demi-finale à Manchester, le Brésil affiche toujours une moyenne de trois buts par match à Londres 2012. En phase de groupes, la Seleção a battu l'Égypte 3:2, le Bélarus 3:0 et la Nouvelle-Zélande 3:0. Rebelote en quart de finale, avec un 3:2 contre le Honduras.

La stat
408 - 
C'est le nombre de minutes pendant lesquelles le Japon n'a pas concédé de but à Londres 2012 jusqu'à l'égalisation de Marco Fabian pour le Mexique. Les Samouraïs Bleus enregistrent ainsi la quatrième meilleure série de l'histoire du Tournoi Olympique. Le record en la matière appartient toujours à l'Argentine, qui a préservé ses buts inviolés pendant 593 minutes entre 1996 et 2008.

Entendu…
"Le Président du Mexique, Felipe Calderon, a appelé les joueurs pour les féliciter. C'est un moment très particulier, très émouvant, mais le match le plus important est devant nous. Est-ce le meilleur résultat de l'histoire du football mexicain ? Je ne sais pas. En revanche, je sais que le Mexique est un pays passionné de football. Je suis certain que c'est la fête au pays ce soir" - Luis Fernando Tena, sélectionneur du Mexique

Le programme (en heure locale)
Match pour la médaille de bronze
Vendredi 10 août 2012
République de Corée - Japon, Cardiff, 19h45

Samedi 11 août 2012
Match pour la médaille d'or
Brésil-Mexique, Londres, 15h00