Des Guerriers en béton pour le bronze (2:0)
© Getty Images

Respectivement défaits en demi-finale par le Brésil et le Mexique, la République de Corée et le Japon se retrouvent à Coventry pour se disputer le bronze. Les deux protagonistes de la "petite finale" du Tournoi Olympique de Football Masculin se connaissent bien, et ce duel 100% asiatique est particulièrement fermé.

Il faut attendre un bon quart d'heure pour voir le premier tir de la partie, l'oeuvre de Keigo Higashi, mais son ballon passe largement au dessus (17'). Les deux formations ne se laissent mutuellement aucun espace d'expression offensive, et une bonne dizaine de minutes passe encore avant une autre tentative, cette fois cadrée par Hiroshi Kiyotake, mais Sungryong Jung se couche bien (29'). Hikori Sakai place un ballon de la tête qui frôle le poteau (37'). Les Nippons sont plus entreprenants, et les Guerriers Taeguk n'ont toujours pas tiré au but quand Chuyoung Park mène un contre en solo et donne le tournis à toute la défense avant d'ouvrir le score d'une frappe à ras de terre (38', 1:0). 

Intraitables, et réalistes
Sonnés par cette démonstration de réalisme, les Samouraïs Bleus repartent à la recherche de la faille après le repos, mais leurs adversaires se montrent d'autant plus compacts avec cet avantage en poche. La République de Corée trouve même une seconde fois le chemin des filets sur un dégagement de son gardien, prolongé de la tête pour Jacheol Koo qui croise instantanément sa frappe pour tromper Shuichi Donda (57', 2:0). Ce dernier parvient en revanche à dévier le puissant tir de Bokyung Kim sur son propre poteau (60').

Le Japon ne trouve aucune solution devant la défense sud-coréenne. Maya Yoshida pense offrir un peu d'espoir à son camp en propulsant sa tête au fond des filets, mais son but est refusé pour une charge de Yuki Otsu sur le gardien (87').

La République de Corée remporte la première médaille olympique de son histoire footballistique, et se rendra à Londres ce samedi 11 août pour recevoir le bronze à l'issue de la finale entre le Brésil et le Mexique.