Brésil
© Getty Images

C'était hier...
Quand on sait que le Brésil a déjà remporté cinq Coupes du Monde de la FIFA, soit plus que tout autre pays, et que la liste des joueurs ayant disputé le Tournoi Olympique de Football inclut Romário, Rivaldo, Ronaldo ou Ronaldinho, on peine à croire qu’aucune sélection auriverde n’ait réussi à monter sur la première marche du podium olympique. Les Brésiliens ne sont pas passés très loin à Los Angeles 1984 et Séoul 1988, où ils se sont finalement contentés de l’argent. Ils ont également décroché deux médailles de bronze, à Atlanta 1996 et Pékin 2008. Pour toutes ces raisons, l’or olympique est devenu une question d’honneur pour les Verdeamarelhos, voire une obsession.

Aujourd’hui
Les Brésiliens abordent Londres 2012 avec une génération extrêmement talentueuse emmenée par l’attaquant de Santos, Neymar, qui a déjà débuté en équipe nationale Seniors. Le buteur sera flanqué de Paulo Henrique Ganso (Santos), de Lucas (Sao Paulo) et d’autres grands noms comme Leandro Damião (Internacional). De quoi considérer la médaille d’or comme un objectif raisonnable.

Et demain ?
L’obsession de l’or olympique fait de Londres 2012 l’une des grandes priorités de l’ère Mano Menezes. En cas de succès, cette génération pourra aborder en toute confiance le grand rendez-vous de 2014, où le Brésil aura la lourde tâche de devoir aller chercher le titre mondial devant son propre public. Tout un programme dans un pays où tout autre résultat que le sacre est considéré comme un échec…

La boîte à infos

Stars du passé
Dunga (1984), Taffarel, Jorginho, Ricardo Gomes, Mazinho, Romário (1988), Dida, Roberto Carlos, Bebeto, Rivaldo, Ronaldo (1996), Ronaldinho (2000, 2008)

Stars actuelles
Neymar (attaquant), Paulo Henrique Ganso (milieu de terrain), Lucas (attaquant), Leandro Damião (attaquant)

La qualif en stats
Le Brésil a assuré sa présence à Londres à la faveur de son 11ème sacre dans le championnat d’Amérique du Sud U-20. Cette épreuve a été disputée au Pérou entre janvier et février 2011. C’est à cette occasion que Neymar a commencé à se distinguer à l’échelle internationale, en remportant notamment le classement des buteurs avec neuf buts en neuf matches. Cette performance a permis à son équipe de décrocher huit victoires pour une défaite.

Le chiffre
2 - comme le nombre de champions du monde qui n’ont jamais conquis l’or olympique : le Brésil et l’Allemagne. Pour les Brésiliens, la déception n’a jamais été plus dure à avaler qu’à Athènes 2004 et Pékin 2008, deux éditions arrachées par leur grand rival argentin. En RP Chine, ce sont les Albicelestes qui les ont sortis en demi-finale (3:0).