Espagne
© EFE

C'était hier...
Après 12 années d'absence, la sélection espagnole s'apprête à retrouver le frisson du tournoi olympique. Pour leur dernière participation à la compétition, à Sydney 2000, Xavi, Carles Puyol et consorts avaient craqué en finale face au Cameroun de Samuel Eto'o et avaient dû se contenter de la médaille d'argent, comme lors des Jeux Olympiques d'Anvers 1920. Pour l'heure, l'Espagne a remporté une fois la médaille d'or en neuf participations : c'était chez elle, lors des JO de Barcelone 1992. Kiko avait offert le titre aux locaux grâce à un but de dernière minute face aux Polonais (3:2).

Aujourd'hui
Affichant depuis des années d'excellents résultats dans les diverses catégories de jeunes, l'Espagne avait à cœur de renouer avec l'épreuve olympique. C'est chose faite grâce à une brochette de talents qui espère bien marcher dans les pas de leurs glorieux aînés. À Londres, la jeune garde U-23 s'appuiera, entre autres, sur la solidité de David De Gea dans les cages, le talent de César Azpilicueta et Ander Herrera dans l'entrejeu et le flair incroyable d'Adrián aux avant-postes. De quoi viser l'or.

Et demain ?
Ce ne sont pas les options qui ont manqué pour le sélectionneur Luis Milla. Il comptera finalement sur l'expérience de l'attaquant de Chelsea Juan Manuel Mata, et du défenseur de l'Athletic Bilbao Javier Martinez, tous deux champion du monde et champion d'Europe en titre. Il misera également sur le talent de Jordi Alba, révélation de l'UEFA EURO 2012, et nouvelle recrue du FC Barcelone. Autant d'atouts pour viser une médaille.

La boîte à infos
Stars du passé
Jose Samitier, Pichichi, Ricardo Zamora, Josep Guardiola, Kiko, Xavi, Joan Capdevila, Carles Puyol.

Stars actuelles

Adrián (attaquant), David De Gea (gardien de but), César Azpilicueta (défenseur), Ander Herrera (milieu de terrain), Oriol Romeu (milieu de terrain)

La qualification en stats

Pour valider son billet olympique, l'Espagne a remporté le Championnat d'Europe U-21 2011, dominant la Suisse 2:0 en finale après avoir disposé du Bélarus 3:1 en demi-finale. En phase de groupes, les Ibères avaient obtenu deux succès, sur la République tchèque et l'Ukraine, ainsi qu'un match nul contre l'Angleterre.

Le chiffre

2 - La sélection espagnole qui a décroché la qualification pour Londres comptait dans ses rangs deux champions du monde, Juan Manuel Mata et Javier Martínez.