Mexique
© Getty Images

C'était hier...
Les débuts du Mexique dans le Tournoi Olympique de Football remontent à Amsterdam 1928, une édition dont il rentre bredouille. 40 ans plus tard, en 1968, son public le pousse à se dépasser pour atteindre une méritoire quatrième place, son meilleur résultat de l’histoire. À Munich 1972, les Aztèques vont confirmer leur progression en se qualifiant pour la seconde phase, ce qui les situe parmi les huit meilleurs. Depuis, ils ont pris part à quatre des neuf éditions, atteignant les quarts de finale d’Atlanta 1996. Leur dernière apparition date d’Athènes 2004, où ils ratent d’un point la qualification pour la phase à élimination directe.

Aujourd’hui
Très déçus d’avoir raté le premier filtre du Tournoi Préolympique de la CONCACAF pour Pékin 2008, les Mexicains ont su retrouver leur mordant depuis. C’est d’ailleurs avec beaucoup d’efficacité qu’ils se sont qualifiés pour Londres, remportant aisément leur premier groupe avec 9 points et un seul but encaissé. Dans le duel décisif qui les opposait au Canada, ils se sont imposés 3:1 sans trop de difficultés. Enfin, si les Honduriens ont pris l’avantage dans la finale du championnat préolympique, ils ont su réagir à temps pour prendre le meilleur dans la prolongation (1:2).

Et demain ?
Vainqueur de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA et troisième de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA en 2011, le Mexique veut profiter de Londres 2012 pour confirmer que sa jeunesse traverse une période très favorable. "Le football est un jeu exigeant, mais nous comptons proposer un jeu positif, avec beaucoup de passes et d’intensité. Nous avons de bons éléments et c’est ça le plus important", annonce le sélectionneur, Luis Fernando Tena.

La boîte à infos
Stars du passé
Héctor Pulido (1968), Leonardo Cuéllar (1972), Hugo Sánchez (1976), Oswaldo Sánchez (1996), Luis García (1996), Omar Bravo (2004), Guillermo Ochoa (2004).

Stars actuelles
Diego Reyes (défenseur), Héctor Herrera (milieu de terrain), Marco Fabián (milieu de terrain), Alan Pulido (attaquant), Erick Torres (attaquant)

La qualif en stats
Le Mexique a signé une copie parfaite sur la route de Londres 2012, remportant 5 matches sur 5 avec 16 buts marqués pour seulement 3 encaissés. Alan Pulido et Marco Fabián ont été les deux meilleurs buteurs de l’équipe et de la compétition, avec 5 réalisations chacun.

Le chiffre
31 - Comme le nombre de matches que le Mexique a disputés dans l’histoire du Tournoi Olympique de Football Masculin, ce qui en fait la huitième équipe la plus assidue de la compétition avec la France et les États-Unis. Ses 9 participations le classent au 7ème rang dans cette catégorie.